rr

NOSODOTHERAPIE ET VACCINATION




dans les suites d'une vaccination il est important, afin de canaliser correctement et specifiquement la reponse immunitaire desiree par l'organisme de prescrire en 9ch, une dose du nosode correspondant a la vaccination realisee.
de plus ceci permet de diminuer les effets secondaires provoques et d'eviter un debordement informationel se revelant dangereux pour la correcte reactivite du systeme immunitaire de ce patient.

* TBC tuberculinum (aviare plus leger)

* ROUGEOLE morbillinum

* TRIVALENTE pertussinum ou isotherapie du vaccin

* VARICELLE vaccinotoxinum

* HEPATITE isotherapie du vaccin ou hepatis nosode
injeel.

* ANTHRACINUM si infection cutanee

* PYROGENIUM prevention possible infection cutanee
a classifier dans les annexes

------------------------------------

IMMUNOBIOTHERAPIE ET RECHERCHE.
TRAITEMENT DE REEQUILIBRATION DE DIVERSES AUTRES PATHOLOGIES.
RESULTATS PRELIMINAIRES.
------------------------------------

I ANGIOMATOSE HEMORAGIQUE FAMILIALE
ou maladie de rendu osler. 3 cas

II ATHEROSCLEROSE. ATHEROMA

III BTHALASSEMIA MAJEURE

IV SYNDROME DE DOWN ET BIOEUGENISME

V MALADIE DE DEGENERESCENCE DU SNC
(veillissement ou post traumatique)

VI DIABETE AUTOIMMUNE JUVENIL

VII MALADIES RHUMATISMALES AUTOIMMUNES

VIII SYNDROME DE GOUGEROT - SJORGREN

IX MALADIES BACTERIENNE, VIRALE ET PARASITAIRE. PROTOCOLE D'AIDE AUX VACCINATIONS.

X SYNDROME AUTISTIQUE.

ce chapitre un peu brouillon rassemble l'ensemble de cas cliniques disparates ou il a ete envisage un traitement de reequilibre immunobiotherapique.
ces traitements ont ete instaure sur la base physiopathologique de la pathologie consideree, en association, comme d'habitude, avec une reactivation de drainage diathesique.
dans certains cas cette conduite therapeutique a ete suivi vu la probable origine virale du trouble consideree, ou un desequilibre du SNV (stress, choc, etc) qui aurait bloque le fonctionement correct du systeme immunitaire.
il est interessant d'envisager, des que possible, devant tout trouble un peu etrange, hors du commun, une recherche des anticorps antitissus, de la tipizzation lymphocytaire, voir la tipologie HLA, afin de valoriser l'atteinte immunitaire toujours presente, meme seulement pour un banal desequilibre de C3\C4 ou un rapport CD4\CD8 proche de la valeur limite.
le reequilibre de la reactivite organique profonde permettra alors de pouvoir traiter avec plus de resultats la pathologie en cours et surtout de prevenir de futurs complications qui aggraveront l'etat clinique de notre patient.
en quelque sorte il faut toujours penser au systeme immunitaire, le traitement en sera surement renforce et plus efficace.

- I - ANGIOMATOSE HEMORRAGIQUE FAMILIALE OU MALADIE DE RENDU OSLER.

Classiquement, cette maladie hereditaire (autosomique dominante) se caracterise par la presence de nombreux angiomes sur la peau (face+++) et des epistaxis a repetition difficilement controlables.
l'angiomatose atteint aussi les organes visceraux creant de graves complications.
l'experience clinique rapportee se base sur le suivi de trois cas (2 femmes, 1 homme), qui a permis de constater de tres interessants resultats.
l'expose clinique debute par l'etude du cas de cette patiente de 55 ans qui, en fait, est venue consulter pour la premiere fois pour un amaigrissement tres important, d'atroces douleurs articulaires de P.A.R. sur un contexte de depression importante dans les suites du deces de son fils qui l'a litteralement consume. la presence de la maladie de Rendu Osler a ete un decouverte tardive suite a la presence d'etranges hematomes et surtout de continuels epistaxis necessitant quelque fois une transfusion. dans ce cas precis il ya une association avec des troubles de la coagulation qui mettent en evidence un contexte autoimmun tres developpe (anticorp anti DNA, ANA +).
le traitement initial sera centre sur la PAR et le debut de deformation articulaire,
A.A.IM, A.A.DOL, GCSF 4CH
seront prescrit pendant une periode initiale de 1 a 2 mois avec comme resultat une nette diminution de phenomens douleurs qui se transforment en "gene" permettant une vie presque normale.
la patiente ayant reagit, elle se sent mieux et finalement fini par m'avouer" sa maladie" suite a une de ses importantes epistaxis hebdomadaires. en effet cette patient ne presente que tres peu d'angiomes cutanees et a un peu honte de son trouble.
face a ces epistaxis, il est prescrit
A.A.VEN, PHOSPHORUS 15CH, MILLEFOLLIUM 4CH, 2 granules toutes les 15 minutes et dans les suites EPO 4CH 10 gouttes 5 fois per jour.
le traitement de fond se base sur la prescription de dose de BOTHROPS 15CH. le stade general s'ameliore assez rapidement et les hemorragies se font nettement plus rare, combattues facilement et ne necessitant pas de transfusion (hemoglobine stabilisee vers les 9g/l).
au regard de ces resultats, il est entrepris un suivi therapeutique par A.A.STIM et IL4 4CH pour reequilibrer l'immunite, prend au besoin A.A.DOL et BETA ENDORFINA 4CH.
apres un au de suivi, la patiente peut se faire operer de sa cataracte due aux traitements cortisoniques.
CALCITONINE D6, CORTISONE 4CH, et IL6 5CH permettent la stabilisation de l'osteoporose a tel point que cet ete, cette patiente tombe mal et se fracture le plateau tibial par enfoncement et non par fragilite osseuse. en l'espace de 5 transfusions (dont 3 en preoperatoire), elle a repris une vie quasi normale.
le dernier episode traumatique n'a aucunement desequilibre sa maladie et cela fait plus de deux mois que cette patiente ne presente plus aucunes epistaxis.la consolidation osseuse est parfaite,ne laissant aucune lesion mecanique.
recemment consulte pour un etat asthenique trainant,il a ete prescrit une stimulation immunitaire generale pa<r aastim,il11 5ch et embryoreriod41stadio
les hemorragie sont devenues rares et facilement limites au bout de une demie heure (avant le traitement elles duraient toute la journee),et l'hemoglobine se stabilise dans des valeurs acceptables autour de 8 g/l.elle a repris une vie familiale normale et s'occupe en plus de ses petits enfants.

deux autres patients presentant le meme type de troubles sont en cours de traitement. les resultats sont favorables les saignements sont nettement diminues et les transfusions sont devenus inutiles.
un de ces patients est un chirurgien qui a peu finalement reprendre son travail au bloc operatoire qu'il avait abandonne depuis 10 ans.
donc le reequilibre immunitaire et l'action de l'immunobiotherapie sur la coagulation et les troubles d'origine genetique semblent, en ce qui concerne ces 3 cas etre relativement efficace.
il faudrait etudier sur plus grande echelle afin de pouvoir proposer a ces patients atteint de ce trouble fort invalidant une solution therapeutique curative et non seulement suppletive.

- II - ATHEROSCLEROSE. ATHEROME

l'evolution de la recherche medicale sur ce sujet a mis en evidence l'origine de la formation de la plaque d'atherione qui permet de classer le fleau des temps modernes au sein des maladies autoimmunes.d'autre part, l'etude du chapitre theorique introductif et de la voie terminale de l'inflammation met en evidence le role des cytokines au sein des mecanismes de la coagulation.
association ,trouble de l'immunite provoque (essentiellement toxique - cigarette) et le trouble informationnel detourne la voie finale de l'inflammation realise le mecanisme initial de creation de la plaque d'atherome qui s'autoreproduira petit a petit au decours des variations fractaliennes du flux sanguin arteriel (predominance dans les zones anatomiques de stagnation ou d'anomalie de developpement embryonnaire).
il faut donc reguler ce phenomene afin d'eviter une aggravation rapide et exponentielle de ces lesions arterielles le traitement comporte la prescription de A.A.IM, BOTHROPS 15CH, AURUM ,SULFUR, bref l'ensemble des prescriptions IL4, IL11, A.A.STIM habituelles de medecine biologique. il a ete ajoute la composante immunitaire, la composante informationnelle (desintoxication cigarette x ALLERGYPLEX 34).
les quelques patients deja traites par ce procede ont releves une nette amelioration du perimetre de marche, une complete disparition des crampes des membres inferieurs et une meilleure elasticite du revetement cutane.
les resultats preliminaires semblent donc encourageant il semble logique de continuer sur cette voie afin d'etudier de nouveaux protocoles therapeutiques.

- III - BETATHALASSEMIE MAJEURE

La prise en charge therapeutique de ces deux jeunes patients semble un peu exagere.
en effet comment peut on realiser un traitement sur des troubles genetiques hereditaires de ce type?
la premiere patiente a consulte la premiere fois il y a 2 ans pour une importante asthenie et une irritation cutanee locale aux points d'injection sous cutane de desferal. la famille desidera realiser un traitement complementaire non toxique denue d'effets secondaires et donc a pense a la medecine biologique.
la pommade ARNICA COMPOSITUM a fait miracle localement et le drainage homeopathique retabli sans trop de difficultes l'etat clinique general.reste la maladie de fond qui, vu les premiers succes therapeutiqus, un espoir est permis quant a la reequilibration. en effet cette patiente c'est habituee a la necessite des transfusions regulieres et ne desire pas d'autres traitements. en fait elle est persuadee que rien ne peut etre tente.
le protocole suivi commence par la prescription de GCSF 4CH (stimulation medullaire) et EPO 4CH. en deux mois l'hemoglobine reste stable aux alentours de 8g (avant 6g) et la transfusion pratiquee est deja inferieure en quantite.
vu le succes inattendu, il est ajoute IL3 et EPO qui vont, a chaque controle stabiliser le dosage d'Hemoglobine aux alentours des 10g et permettant alors de distancer la transfusion qui sera minime ,tous les 40 a 50 jours.
l'autre patiente est plus jeune (9 ans) mais presente une situation clinique identique.
le meme traitement immunobiotherapique permettra aussi de stabiliser l'hemoglobine a 10g, de distancer les transfusions et surtout realise une normalisation de la stature et du developpement corporel de cette petite patiente qui est aussi suivie depuis 2ans.
dans ce cas aussi, il est possible de realiser une regulation du trouble, meme si elle impose un suivi continu allopathique. de toutes manieres la medecine n'offre que peu de possibilites de traitement a ces patients desesperes.
l'immunobiotherapie les aide a mieux supporter leurs troubles et a traiter l'ensemble des soucis quotidiens lies a leur faiblesse.

- IV - SYNDROME DE DOWN ET BIOEUGENISME

Le suivi therapeutique de la grossesse fait partie des conduites preventives necessaires au bon deroulement de cette periode.
ce protocole est bien precis et suivi depuis de nombreuses annees par l'ecole francaise d'homeopathie.
le cas de cette patiente pourrait etre banal, car la naissance d'une fille atteinte de maladie de Down ,resultant d'une grossesse a un age de 36ans (pere de l'enfant a 45ans) doit etre previsible.
dans ce cas cela aete une decouverte a un mois de la naissance car cette patiente a refuse de pratiquer l'amniosynthese ou l'examen des villosites choriales. de plus elle continue a fumer durant la periode complete de sa grossesse. le developpement psychomoteur initial de cet enfant est bas, mais elle pratique un caryotype et met immediatement en evidence la trisomie 21 sans aucuns doutes possibles.
il n'existe pas de possibilite de reequilibre therapeutique dans ces cas, aucuns protocoles en vigueur. donc notre vision therapeutique sera axee sur.

* la stabilisation genetique

* la stabilisation immunitaire

* le developpement psychomoteur optimal

1 - EMBRYORERIO D4 I° STADIO, a raison de 10 gouttes le matin est le seul compose qui peut activer une meilleure regulation genique.

2 - A.A.IM - GCSF 4CH - A.A.STIM - IL6 permettant de maintenir en fonction l'ensemble du systeme immunitaire.
Un protocole antiviral preventif est mis en action de maniere systematique.

3 - NGF 5CH permet une meilleure elasticite neuronale

les nombreuses visites de geneticiens ont toujours mis en evidence une forme latente, silencieuse, vun le progres et le developpement normal de cette petite fille vules progres et le developpement normal de cette petite patiente qui a maintenant 1 ans.
elle n'a en aucuns episodes febrils cet hiver.
elle a juste un leger retard en ce qui concerne l'education a la marche pour l'instant. il semblerait que l'association du bioeugenisme (particulierement important lors de grossesse a risque) et de la stimulation immunobiotherapique a permis de mettre sous silence la trisomie 21 qui ne s'exprime que bien peu.
il va falloir suivre pas a pas le developpement de cette enfant afin de pouvoir apporter une solution plus concrete a cette affirmation.
mais, meme sans certitude, il semble deja important stimuler le fonctionnement du systeme immunitaire de ces patients atteints de syndrome de Down, meme adulte (cas d'une patiente de 50 ans) car ils en tirent un grand benefice general et surtout combattent les plus graves dangers pathologiques lies a ce syndrome.

- V - MALADIE DEGENERATIVE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL ACQUISE OU POST- TRAUMATIQUE.

Le suivi therapeutique de ces patients est un monde rempli d'inconnu et il n'est pas possible actuellement pouvoir esperer de gros resultats de regression, mais plutot une stabilisation des divers troubles ressentis par le patient.
l'origine de cette pathologie est encore inconnue. de nombreuses hypotheses se font jour mais il semble encore une fois que l'atteinte autoimmune soit la plus probable ou du moins responsable d'une grande partie de la symptomatologie axee sur une eventuelle base genetique.
les diverses familles qui consultent pour une pathologie de ce genre chez l'un de leur proche parent sont orientes vers des therapies sans danger car ils ont patis des effets des hautes doses des medicaments psychotropes prescrits en vain.
le signe clinique est essentiellement la violence, la non collaboration et l'inversion du rythme veille - sommeil, bref la non socialisation de cette personne.
le demande urgente d'aide est imperative , la famille est au bord du desespoir. bien sur il faut leur expliquer la reelle situation et les exactes possibilites therapeutiques.
le traitement mis en route a base de:

- A.A.STIM (en 1° choix, initialement)

- IL6 5CH

- NGF 5CH

- CARBO VEGETABILIS 15CH dose

- ARNICA 15CH dose

permet dans tous les cas etudes de calmer le patient dans l'espace de 1 a 2 mois. il devient plus socialisant, plus calme, dort mieux.
le reste de la therapie sera adaptee et variable suivant le differents cas cliniques. un suivi continu sera necessairie jusqu'a l'obtention d'une stabilisation de l'amelioration clinique, permettant la mise en place du traitement de fond.
la plus grande satisfaction fut lorsque la fille d'une de ces patiente agee de 90 ans apres 1 an de traitement assidu a enfin eu le plaisir d'etre reconnue par sa mere qui l'a appelle par son prenom, fait qui ne s'etait plus produit depuis de nombreuses annees.
le message de regulation est donc efficace mais encore beaucoup d'inconnues sont a decouvrir.
le meme type de traitement a ete mis en oeuvre en cas de graves limitations cerebrales provoquees par des accidents de la route chez des jeunes patients.l'evolution est encore trop recente mais ces patients ont acquis immediatement un meilleur controle neuromusculaire et aux dires de la famille ils sont plus attentifs et participent plus a la vie quotidienne (NGF, MELATONINE, IL6 A.A.STIM, OMEOSPRINT).

- VI - DIABETE AUTOIMMUNE JUVENIL

La decouverte d'un quelconque type de maladie a caractere autoimmun implique la mise en place rapide d'un traitemen immunobiotherapique.
le cas du diabete implique un echec therapeutique de premier abord,en effet il n'est pas possible d'eliminer le traitement insulinique car celui ci est vital. en revanche notre objectif est d'eviter n'importe quelle intoxication, de regulariser les desequilibres insuliniques preocupant pour le futur de ces patients (vasculopathie diabetique,elle aussi autoimmune...)
la stimulation de l'immunite va eviter l'aggravation systematique lors d'episodes viraux saisonniers et en quelque sorte bloquer la maladie a un stade d'equilibre plus avantageux pour notre patient. generalement apres 2a 3 mois de traitement, les dosages d'insuline pratiques sont inferieurs, l'etat clinique general est ameliore.
la difficulte reside lorsque ce diabete est associe a d'autres maladies autoimmunes chez le meme patient. le dosage d'insuline de change pas, mais l'equilibre glycemique est ameliore.,ainsi que l'etat de reactivite generale.
les autres symptomes autoimmuns reagissent eux plus rapidement (douleur articulaire, thyroidite ,desequilibre hormonal et neurovegetatif).
il faut etre tres attentif en debut de traitement ,prescrire a.a.im et gcsf seulement une fois par jour, augmenter progressivement les doses therapeutiques.
frequement le patient subit une forte aggravation homeopathique qui destabilise completement le glycemie et cree une panique absolue chez ce patient.
bien entendu les enfants repondent bien mieux a la therapie et les dosages d'insuline peuvent etre reduits de plus de 60% dans certains cas qui correspondent surement au fait d'avoir reactive les defenses du niveau pancreatique ,celui ci n'etant que partiellement atteint. de gros resultats sont possibles si le traitement est immediatement debute par rapport au diagnostic de cette maladie invalidante.

- VII - MALADIES RHUMATISMALES AUTOIMMUNES

il n'a pas ete consacre de chapitre particulier a l'ensemble de ces troubles car ceux ci sont essentiellement ,dans l'ensemble de cette etude, une consequence du trouble initial autoimmun.
en effet l'apparition de douleurs et de deformation articulaires, meme chez de jeunes patients signe l'aggravation de la maladie. elle a atteint un autre organe sensible.
en effet le reequilibre de ces troubles est obtenu realisant le traitement de la maladie principale.
les resultats sur les douleurs, les gonflements sont importants mais les deformations articulaires ne peuvent etre modifiees (bloc de l'aggravation).
le plus souvent ces patients ne prennent plus d'anti-inflammatoires steroidiens et reussisent a contenir leur douleur grace aux nombreux composes proposes par la medecine biologique.
les clefs therapeutiques sont:

* ARNICA COMPOSTIUM

* A.A.STIM

* A.A.DOL

* BETAENDORFINA 4CH

* EUPHORBIA PILULIFERA T.M.

* LYCIUM BARBARUM T.M

*HARPAGOPHYTUM TM.

la biomesotherapie, l'acupuncture japonaise(ryodoraku) sont de grandes aides permettant de localiser nos traitements et donc d'en augmenter l'efficacite.

- VIII - SYNDROME DE GOUGEROT SJORGREN

Maladie autoimmune par excellence, elle est generalement signe de l'atteinte de l'immunite lorsqu'elle se presente dans la complexite des signes cliniques d'un trouble general.
le cas clinique relate est interessant car ce patient presentait uniquement un syndrome sec occulo-salivaire accompagne d'une grave diminution de l'acuite visuelle.
etant caissier dans une banque, il a ete oblige d'abandonner son travail.
lors de la premiere visite, le patient se presente avec une forte gene a ouvrir les yeux, le mouvement des paupieres etant presque impossible. la bouche est seche,par absence totale de secretion salivaire, avec une grosse difficulte a ingerer des aliment solides. il doit boire en continuation.
il consomme de nombreux flacons de larmes artificielles qu'il a toujours a portee de main.
la presciption de A.A.IM et GCSF 4CH permet deja des 15 jours de traitement une meilleure lacrimation ou plutot le retour d'une certaine lacrimation inexistante jusqu'alors.
en une periode de 2 mois, la situation se reequilibre totalement et le syndrome sec disparait totalement. a trois ans d'evolution il n'est pas encore reapparu malgre l'arret actuel de tout traitement et la reprise a plein temps de son travail.
dans les cas cliniques complexes, l'apparition de ce syndrome met en evidence la nature autoimmune du trouble et surtout son aggravation peripherique, comme dans le cas des atteintes articulaires.
sa disparition signe l'amelioration clinique du patient et surtout l'efficacite du traitement.

- IX - SYNDROME "AUTISME-LIKE"

il s'agit d'un jeune patient de 10 ans suivi depuis 3 ans pour un autisme dont le diagnostic n'est pas certain.
la grossesse de sa mere n'a pose aucuns problemes. il a ete note a la naissance un leger deficit psychomoteur associe a des malformations du pied gauche qui ne furent pas detectees par les diverses echographies.
l'ensemble des examens paracliniques ne revelent aucunes anomalies pathologiques, la RMN est normale.mais cet enfant ne communique pas, il est tres nerveux ,violent, aggressif, se replie sur lui-meme.
comme aucuns therapeutes n'a propose de traitement les parents tentent une derniere voie, celle de la medecine biologique, au moins pour calmer cet enfant.
la mise en place du traitement immunobiotherapique sera realise tres progressivement avec delicatesse pour ne pas provoquer de reactions cliniques difficilement interpretables.
petit a petit un fil des mois, les parents notent que leur enfant se calme, recommence a prendre du poids, il retrouve la croissance habituelle des enfants de son age et surtout disparait l'etat de rhume chronique avec leger febricule.
le resultat actuel de ces trois annees de suivi therapeutique continu, mensuel a permis:

- croissance normale

- operation du pied

- deambulation autonome

- debut de comunication gestuelle

- emission de sons particuliers lies a des situations determinees

- scolarisation avec enseignante de soutien

les parents sont formidables, actifs mais la stimulation immunitaire (particulierement A.A.STIM, IL6, NGF) a donne le coup de pouce decisif afin d'eviter le blocage de la situation cerebrale car actuellement nous connaissons un peu meiux la notion de plasticite cerebrale et surtout nous savons que le systeme nerveux central est un organe en perpetuel developpement meme apre la naissance. il ne faut donc pas baisser les bras trop tot,tout est encore possible, avec un peu de patience.

- X - MALADIE BACTERIENNE ,VIRALE ET PARASITAIRE. PROTOCOLE DE COLLABORATION VACCINALE.

L'immunobiotherapie n'a pas comme but de supplenter la therapie allopathique.
l'ere des medicaments antibiotiques a revolutionne la medecine (comme le pourrait faire l'immunobiotherapie...) et la prescription de ces traitements allopathiques est efficace, important mais trop souvent excessive par manquance de rationnalisation.
avant tout la prevention des infections saisonnieres par un protocole biologique permet une nette diminution de l'utilisation de ces antibiotiques inutiles sur des pathologies d'origine virale presque exclusivement.

A.A.STIM 10 granules 1 fois x semaine le 1° mois
le 2° mois 10 granules x 15 jour
le 3° mois 10 granules x mois et ceci durant
toute la saison hivernale.

lors d'episodes viraux ,immediatement il sera administre 10 granules matin et soir pendant 2 jours associe a 1 ampoule d'ECHINACEA COMPOSITUM et 10 gouttes 5 fois x jour de IFN gamma 5CH.

sans pour autant aborder le traitement de la dysimmunite de ces enfants SILICEA de plus en plus frequent, fruit de la politique sanitaire generale de nos pays occidentaux.

l'assocition A.A.STIM, IL4, IL6 selon les cas lors d'episodes bacteriens va permettre une evolution plus rapide de l'infection bacterienne, et ceci en respectant la prescription antibiotique.
en ce qui concerne la lutte antivirale les composes immunobiotherapiques sont nettement plus efficaces et moins dangereux que les prescriptions allopathiques.
en particulier, en ce qui concerne les traitements antiherpetique, il est preferable utiliser:
A.A.STIM, A.A.HERP, IFN gamma 5CH ET TF2.
l'action therapeutique peut etre prolongee et preventive sons aucuns effets secondaires.
il est conserve les classiques therapeutiques allopathiques lors de graves manifestations herpetiques qui necessitent une action forte, rapide. Mais toujours en association avec le protocole de medecine biologique.
dans le cas de maladie parasitaire il est utile A.A.STIM et IL4 4CH, particulierement les jours proches des phases lunaires,particulierement la pleine lune.
sans entrer dans la polemique des vaccinations,et de leur utilite il est interessant d'associer a la pratique de celle ci un protocole homeopathique permettant d'en eviter les inconvenients.

* AVANT LA VACCINATION:

1 dose de THUYA 30CH
A.A.STIM 2 granules matin et soir

* APRES LA VACCINATION:

1 dose de SILICEA 15CH
1 dose de nosodotherapie selon la vaccination
10 gouttes matin e soir pendant 1 semaine de IL4 4CH
avec 2 granules matin et soir A.A.STIM

en cas de vaccination pour la rougeole,il est necessaire d'utiliser la dose de morbillinum et surtout l'interleukine 6 a cause du tropisme nerveux particulier.
suite voir au debut du chapitre...

Copyright 1997-2000 HOMEOPATHY on Line