rr

CONCEPTION HOMEOPATIQUE DES MALADIES AUTOIMMUNES.


Le travail de recherche effectue sur la possibilite d'utiliser les messagers chimiques de l'immunite (cytokines, facteur de croissance, facteur de transfert) ouvre la voie a de nouvelles pathogenesie et une nouvelle conception de l'homeopathie, l'immunobiotherapie.

Les resultats preliminaires encourageants et merveilleux ne doivent pas nous faire oublier nos racines profondement encrees dans la conception holistique de l'etre humain.

L'homeopathie classique traditionnelle doit etre appliquee mais selon une nouvelle vue plus moderne.

Il va falloir reconsiderer les constitutions, les diatheses, nos chers signes clefs, curieux et le symptomes divers. Une raison a toutes ces manifestations existe, il va falloir la decouvrir, l'interpreter et surtout valoriser l'ensemble afin de realiser le suivi parfait de l'organisme humain au decours de sa maladie, fait reactionnel personnel.

Le role primordial du medecin homeopathe est d'observer, interroger et examiner son patient en dehors de toute considerations pathologiques sans avoir eu encore en connaissance des divers resultats d'analyse (laboratoire radiologie, etc...). Il va ainsi classifier, valoriser, pour se rendre compte reellement du stade d'equilibre (au de desequilibre) qu'il va devoir affronter.

"La specification, l'individualisation la valorisation traduit la possibilite reactionnelle de l'organisme, le language du corps" disait notre Maitre H.M. Lernout.

Les fameux signes etranges, curieux, representent le stade de tolerence immunitaire de chacun de nous, le moment ou la Psore est encore interne, avant sur exteriorisation vers la superficie. Cela represente un stade de normalite ou le sujet peut encore etre reactif, seulement en desequilibre interne sans anomalies pathologiques apparentes.

Combien de nos patients viennent pour des signes etranges particuliers et il n'a jamais ete detecte un desequilibre organique. Ces signes sont representatifs du debut de l'expression diathetique de desequilibre:

* Fatigue

* Difficulte de vision

* Vision difficile de nuit

* Douleur articulaire "fantomes"

* Perte de concentration

* Lourdeur des jambes

* Prise de poids sans raison

* Apparition de tissus cellulitique (intoxination)

* Ammaigrissement

* Changement caracteriel

* Legere depression sans motifs apparents

* Desequilibre du systeme neurovegetatif

(Melatonine premier signal d'activation du desequilibre fractalien a travers l'action de la boucle cybernetique).

cf schema a ajouter

Toute une serie de signes d'interpretation variable qui echappent a la cenception restrictive allopathique. Mais attention au "loup qui dort " toujours et seulement d'un seul oeil... le moindre desequilibre un peu plus fort va faire ecrouler ce fragile chateau de cartes....

La decompensation de ce stade d'equilibre psorique precaire se realise lors de la venue d'un episode stressant. Coup de ftonnerre dans un ciel apparement serein et ce stade de "desequilibre- equilibre" va decompenser plus ou moins rapidement. progressivement l'organisme va, selon certains predispositions genetiques, selon la possibilite d'expression des genes blc-2, blx,p53, etc... entrer dans un processus anormal d'apoptose cellulaire. La reaction autoimmune est ainsi declaree. La lutte commence.

L'efficacite de cette lutte sera proportionnelle a l'efficacite des diverses constitutions et diatheses, et surtout selon la predisposition des stades mixtes.

Par ordre de fragilite croissance constitutionelle nous trouvons:

CARBONIQUE

SULFURIQUE PHOSPHORIQUE

FLUORIQUE

L'evolution et le resultat de cette lutte inegale peut se resumer en une evolution PSOROSICOTIQUE qui degenerera en LUETISME et CANCERINISME

Cette evolution sera lente comme la sycose, faite de nombreux paliers intoxicatifs, aggrave pour les diverses therapies symptomatiques allopathiques realisees sans protections antisycotique,ni drainage organique profond (role primordial de la collaboration...).

Les stades intermediaires seront stades presycotiques

* HYDROGENOIDES

* SYCOSE GRASSE

* SYCOSE SECHE

Le blocage de la reactivite organique parfaitement mis en evidence par le stade de maladie exprime des patients seropositifs, T4\T8 inf a 1 ,beta 2 microglobulinemie dans les valeurs inferieures, le processus autoimmun est vainqueur, l'organisme ne peut plus lutter

(cf schena infetion virale - Science)

L'organisme evolu alors vers le LUETISME caracterise par la sclerose vasculaire, role primordial dans le blocage de la transmission de l'information cellulaire.

Le systeme du complement est fortement active, la fraction C3b est en exces, l'inflammation gagne du terrain, IL1 et TNF alfa sont secretes en exces en reponse et donc la coagulation est activee, suractivee... la Sclerose vasculaire est proche.

se surajoute la non reaction aux infections opportunistes l'organisme s'infecte seul avec ses propres germes qui ne supporte plus. La lyse cellulaire, l'apoptose des lymphocytes et a son maximun, ce qui augmente encore la disponibilite de IL1 et TNF (ainsi que IL6).

L'information ayant de grosses difficultes a etre vehiculee, arrivera tot ou tard la sclerose vasculaire, le blocage reactif complet represente par le cancerinisme.

Le traitement sera donc represente par la tentative de reactiver ce passage d'information, de reactiver les capacites de defense du systeme immunitaire, et non pas une nouvelle intoxication representee par les diverses chimiotherapies qui ne vont qu' aggraver le stade de blocage de ces organismes.

L'efficacite de ces chimiotherapies n'est pas a mettre en doute mais a quel prix.... celui de l'aggravation de l'apoptose, celui de la politique de la terre brulee.

L'immunobiotherapie represente une solution complementaire dans ce type de traitement celle de la reactivite. L'homeopathie classique sera la charpente, l'immunobiotherapie le pinceau.... pour corriger les defauts et renover la facade.

Cette reactivite ,comment peut elle etre mise en place de facon rationnelle,... simplement selon les criteres lies a la constitution de nos patients, selon les "tendences profondes" de ces constitutions cheres a notre Maitre H.M Lernout. Nous le etudierons dans l'ordre croissant de fragilite reactionelle.

* SULFURIQUES

Caracterise pour l'auto-intoxication, les tendences centrifuges et les alterations morbides (metastases morbides)

si ce mecanisme d'elimination se deregle...generalement grace a l'aide precieuse de nombreux traitements topiques des dermatites ou intoxications cortisoniques et/ou antibiotique, l'organisme evoule rapidement vers le stade de plethore ou surcharge.

L'exemple typique est represente par l'evolutivite du psoriasis sous traitement d'abord local par pommade aux AIS, puis general qui entraine une reactivite autoimmune generale particulierement aggravee en cas de predisposition genetique familiale.

Cet etat de surcharge cree dans l'organisme un stade subnormal de decompensation progressive.

La phase stenique peut etre relativement longue. Mais la phase asthenique ou second stade evolutif sera courte, rapide.

La phase grasse caracterisee par les composes a radical sulfures (Calcarea Sulfurica, Hepar Sulfur, Natrum Sulfuricum pour les essentiels).

L'organisme doit etre alors draine rapidement, desintoxique.

Il faut lui faire eliminer l'ensemble des toxines allopathiques. L'immunobiotherapie agira par une stimulation rapide et generale des divers mecanismes de defense cellulaire centree sur le parenchyme hepatique.

A.A.IM, GCSF 4CH (starter fisiologique + +) MELATONINE 4CH, IL2 5CH, bref essentiellement la panoplie des premiers mediateurs imunitaires.

Le drainage hepatique est realisee de maniere classique (CARDUS MARIANUS, ROSMARINUS T.M., CHELIDONIUM, ETC).

Le second stade de cette evolution est representee par la maigreur, (stade maigre).

Il repond aux composes a radical MURIATICUM (KALIUM MURIATICUM, NATRUM MURIATICUM).

La stimulation immunobiotherapique doit alors etre plus forte, A.A.STIM, TNF, IL6 feront alors partie de notre panoplie therapeutique. Le drainage organique doit alors etre general variable dans le temps et l'espace, repondant aux besoins. EMBRYORERIO D4 1ø fase va regulariser l'expression genique couple aux hetereisotherapies des composants du systeme HLa.

L'evolution tardive se fait vers PSORINUM, le sulfur froid, peu reactif.

* CARBONIQUES

Caracterises pour un ralentissement comportemental general, une vagatonie importante. Ils sont brevilignes d'aspect, mais ont une forte tendance au blocage des eliminations, donc a la sclerose precoce.

L'aggravation intoxicative se fera essentiellement au niveau digestif et lymphatique, qui aggrave la predisposition aux troubles immunitaires car l'information sera plus rapidement deformee ou bloquee dans son parcours organique.

Les systemes lymphatique et digestif etant les premiers elements de regulation du correct fonctionnement immunitaire.

Le premier stade normal, stenique est tres court(radicale sulfur) car expose aux fortes predispositions hereditaires.

Le second stade, gras repond aux divers troubles gastrointestinaux, aux troubles de la puberte et aux troubles d'intoxination evoluant vers la sycose et la luese. La reactivite est donc ammoindrit.

Le troisieme stade, maigre ,correspond a l'evolutivite vers la sclerose respiratoire , les troubles hepatiques et biliares.

Ceci explique la particuliere gravite des etats asthmatiques et des hepatite B ou C chez des patients carboniques. L'habitude et la consommation de tabac va nettement aggraver le tableau clinique.

La second et le troisiene stade representent la phase asthenique carbonique qui sera relativement longue d'evolutivite, correspondant aux medicaments a radicaux CARBONIQUES de la serie constitutionnelle typique.

Le traitement complementaire immunobiotherapique repondra aux meme criteres que precedemment.

Le troisieme stade aura benefice de la prescription de IL4 4ch, IL10, IL3 afin de relancer de maniere plus forte la production et l'efficacite lymphocytaire.

* PHOSPHORIQUES

Type caracterise par l'oxygenoisme et l'hyper sympaticotonie, ces sujets longilignes auront une forte reaction toxique et metabolique comme la fameuse image de l'allumette qui donne lumiere tres vite, mais qui se brule aussi tres vite pour ne rien laisser,sauf quelque cendre inutiles.

La tendence sera danc bilionerveuse, sur un terrain hypersensible et demineralise.

Le premier stade dit normal est court, centre sur une nette cyclothymie psychique et une relative stenicite. Les medicaments seront centres sur les radicaux MURIATICUM.

L'immunobiotherapie doit reguler ce stade de relatif equilibre tres rapidement instable.

MELATONINE 4CH\15CH sera le remede de choix active par GCSF et IL1 (reaction rapide) NGF par son tropisme nerveux regule aussi bien certaines reactions, active par BETA ENDORFINE et la serie des neuromediateurs homeopathises. Ce stade correspond a la composante neurologique de l'equilibre du complexe neuro endocmo immunologique.(pnei)

La second stade, ou phase asthenique, sera elle longue, chez l'enfant elle repond au tuberculinisme (reactions tres rapides avec equilibre maintenu), il se surajoute a l'etat adulte une note Psorique de tentative d'elimination.

La constitution phosphorique peut etre dans certains cas d'atteinte hepatique, type HCV, responsable a elle seule d'une rapide et inexplicable aggravation au moindre stress surajoute (deces, divorce, ou simple grippe saisonniere). Il faut donc etre toujours tres attentif aux sujets de cette constitution car leur potentiel de reactivite energetique est rapidement epuise, l'autoimmunite surviendra plus rapidement et de maniere plus grave atteignant les differents centres de commande.

Ce sont des sujets a reguler en prevention de facon precoce afin de potentialiser leur defense.

Meme la banale pathologie hivernale doit etre serieusement prise en consideration.

A.A.STIM, IL4 4CH, IFN gamma 5CH en cure repetitves permettrons le maintien d'une forte reactivite.

* FLUORIQUES

L'atteinte est alors deja plus profonde, les processus irritatifs sont chroniques evoluant vers la rapide Sclerose.

Ces patients sont indecis, anxieux, deprimes.

L'atteinte tissulaire est profonde, au niveau du tissus elastique, de la peau, des muqueuses, du tissus nerveux et osseux.

La tendance generale va de dysharmonie a la sclerose precoce passant par un stade dystrophique intermediaire.

Le premier stade stenique, relativement court correspond a une reponse de type FLUORO - PSORIQUE mettant en action les radicaux SULFUR et FLUOR.

Precocement contrebalancee, la phase asthenique correspondant aux radicaux PHOSPHORIQUES.

La sclerose precoce du troisieme stade tourne autour de:

* si longiligne, le FLUORO-TUBERCULINISME

* si breviligne, la FLUOROSYCOSE

Cette fameuse FLUOROSYCOSE qui represente le mal de notre siecle, le stade constitutionel de nos nouvelles generations, porteur des differents maux de la civilisation moderne.

Non seulement fait de culture et de societe (voir notre bon parlement Italien et les differentes discussions politiques incomprehensibles....).

Cette Fluorosycose represente, le stade de predisposition le plus evident a toutes les graves maladies autoimmunes a la predisposition a l'usage de substances stupefacentes et donc au fleau que represente la seropositive, le SIDA, les differents MST, et HCV\HBV. Tout ceci orchestre par un blocage basal des systemes de desintoxication regit par le stress de la vie moderne et la pollution atmospherique et ambiantale..

Les sujets FLUORIQUES partent donc perdant dans la lutte pour la regulation de la reponse immunitaire et necessitent une constante prise en charge globale, d'ou l'interet actuel du Bioeugenisme qui va reguler, avant la naissance, notre patrimoine genetique.

L'immunobiotherapie permettra a tous les stades evolutifs la regulation symptomatique et precise des diverses evenements pathologiques de la vie du patient.

En parallele a cette predisposition basale de chaque individu denommee constitution, la vie quotidienne de chacun de nous va ajouter une inconnue fort preoccupante, la tendance evolutive des diverses stades diathesiques.

Les diatheses etant donc le mode de chacun de nous a faire sa maladie, ce mode peut etre regule, peut etre reequilibre par une action profonde des divers traitements homeopathiques. Cette regulation depend aussi des differentes predispositions constitutionelles. et voila, le cercle est parcouru dans son ensemble... le chat qui se mord la queue... en quelque sorte.

Les constitutions evoluerons vers differentes diatheses qui regissent notre reactivite journaliere (Dr.H.M. Lernout) selon le schema suivant

*SUJET: - NORMAL

- GRAS

- MAIGRE

* ACTION DIPHASIQUE - STENIQUE

- ASTENIQUE

- SULFURIQUES

- Stenique NORMAL, phase longue

PSORE

- Astenique

phase breve

* GRAS SYCOSE

* MAIGRE TUBERCULINISME

(Sujet generalement polydiathetique evoluant vers une psore decompensee)

L'evolution diathetique est donc centree sur l'equilibr maintenu, le seul probleme preoccupant etant comme il sera souvent evalue, la sycotisation qui bloque les emonctoires, et cree l'ensemble des ennuis lies a l'obesite'.(dephasage des recepteurs hormonaux et de l'information fournie aux cellules lipidiques,troubles de l'information cellulaire)

Si le patient maigrit, il retourne alors a un stade reactif equilibre qui lui permet d'eviter l'involution pathologique.

* CARBONIQUES

- STHENIQUE phase de breve duree sujet

NORMAL

PSOROSYCOSE

- ASTHENIQUE Sujet maigre ou gras

PRESYCOSE GRASSE - PRESYCOSE MAIGRE

SYCOSE - SCLEREUSE

LUETISME TARDIf

Malgre la stabilite de l'edifice carbonique, la forte tendance est a la sycotisation d'abord equilibree mais rapidement de part la lente reactivite constitutionelle, cette sycose va s'installer de maniere plus elaboree.

Les differents stades sycotiques sont l'antichambre de n'importe quelle pathologie autoimmunitaire.

* PHOSPHORIQUES

- Sthenique sujet NORMAL

phase breve

* PHOSPHORIQUE a tendence cyclothymique

- Asthenique

* enfant - adolescent

TUBERCULINISME

* Adulte

Maigre = TUBERCULINISME

Gras = Sycose

* Vieillard

CARBOLUETIQUE

PHOSPHOLUETIQUE

Des les premiers moments il est facile d'evaluer le stade primordial de fragilite qui se concretise avec le passage de l'age a la LUETISATION du contexte (Sclerose et fragilite vasculaire). L'evolution est independante du stade d'intoxication, mais depend du facteur temps. L'action therapeutique est donc limitee, mais encore possible en terme d'economie (regulation de la boucle cybernetique).

* FLUORIQUES

- Sthenique, de corporature maigre, phase breve

- SULFOPHOSPHORIQUE TUBERCULINISME

- Asthenique

corporature longiligne

FLUOROSYCOSE

corporature breviligne

CARBOLUETIQUE

evolution LUESE Sclerose

Cette constitution represente aussi un stade de predisposition preoccupante. En effet des les premiers stades de developpement, les reactions d'equilibre sont breves, trop rapides et peu efficaces. Malheureusement le monde moderne et sa vie frenetique n'epargne personne et les plus fragiles rejoingnent rapidement le mode reactif de la fluorosycose le facteur aggravant est ici represente par l'intoxination qui actuellement survient des les premiers moments de la vie. La reponse therapeutique doit etre tres rapide et precoce. Le facteur preventif est essentiel.

L'immunobiotherapie doit agir vite et bien. Les erreurs ne sont pas pardonnees.

La prescription des medicaments homeopathiques lies a ces differents stades repond a des criteres stricts regules par une serie de reactions en chaine liees a la composition de chaque produit.l'utilisation de la Matiera Medicale Classique permettra un suivi plus rigoureux de la situation.

le medicament de base de chaque type constitutionnel est important a determiner car represente la piedestale de tout traitement homeopathique.

1 Sujet Sulfurique

2 Sujet Carbonique (CALCAREA CARBONICA)

Phase Stenique MAGNESIA CARBONICA

Tendence hydrogenoidisme KALIUM CARBONICUM

Tendence carbonitrogene NATRUM CARBONICUM

Phase asthenique BARYTA CARBONICA

AMMONIUM CARBONICUM

Asthenie totale

CARBO VEGETABILIS

Cancerinisme CARBO ANIMALIS

* Sujet SULFURIQUE

Remede de base = SULFUR

l'evolution physiopathologique se fera:

Phase stenique HEPAR SULFUR

temperament lymphati

CALCAREA CARBONICA

GRAPHITES temperament sanguines

LYCOPODIUM

temperament bilieux

Phase asthenique SEPIA

BARYTA CARBONICA

SILICEA temperament nerveux

CARBO VEGETABILIS

PSORINUM

3 Sujet PHOSPHORIQUE

Le remede de base est CALCAREA PHOSPHORICA

Phase stenique MAGNESIA PHOSPHORICA

KALI PHOSPHORICA

Remede a radical

muriaticum NATRUM PHOSPOHORICUM

Phase asthenique FERRUM PHOSPHORICUM

AMMONIUM PHOSPHORICUM

PHOSPHORICUM ACIDUM

PHOSPHORUS

Remede a radical Muriaticum

* CALCAREA MURIATICA

* MAGNESIA MURIATICA

* KALI MURIATICUM - deshydratation

* NATRUM MURIATICUM - atonie digestive

* BARYTA MURIATICA - troubles lympho

* AMMONIUM MURIATICUM ganglionnaire

* MURIATICUM ACIDUM

4 Sujet FLUORIQUE

Suivi d'aggravation lie a la sclerose precoce

Remede de base = CALCAREA FLUORICA

si AURUM LUESE

si LYCOPODIUM THUYA SYCOSE

si CONIUM CAUSTICUM

PHOSPHORUS LUESE

A part la constitution FLUORIQUE, d'abord plus complexe et moins systematique, les indicateurs typologiques se repartissent en trois classes principales:

1 CARBONE (constitution carbonique)

2 SOUFRE (constitution Sulfurique)

3 PHOSPHORE (constitution Phosphorique)

Chlore \ Iode intermediaire

La prescription des differents medicaments de base se fera selon l'ordre croissant de gravite, avec la combinaisons aux differents metaux, realisant ainsi une combinaison avec le metal de base de chaque constitution.

- CALCAIRE

- MAGNESIUM

- SODIUM

- POTASSIUM

- LITHIUM

- BARIUM

- AMMONIUM

- STRONZIUM

Il forment la serie de medicaments correspondant aux differents stades evolutifs constitutionnels qui seront adaptes aux differentes prescriptions diathetiques evolutives.

D'autres metalloides peuvent etre intercales dans cette chaine.

Role plastique : - FLUOR

- BROME

- ARSENICUM

- BORE

Role catalytique - FER

- MANGANESE

L'evolution generale de ces remedes se fera alors vers celle de la diathese correspondante au stade evolutif, ce qui nous ramene a l'enseignement classique homeopathique.

L'immunobiotherapie est alors intimement liee aux conceptions classiques basales de tout traitement homeopathique, mais apporte un element supplementaire dans la comprehension de l'ensemble de la reactivite.

Le phenomene de base de tout le desequilibre qui va creer la maladie autoimmune peut etre prevenu, gere des l'origine en evitant ainsi une bonne partie des problemes pathologiques a nos patients.

Malgre tout il s'avere necessaire le cas echeant de pouvoir gerer l'episode stressant initial qui a declenche, ou qui risque de declancher le desequilibre de ce fragile organisme.

L'homeopathie classique decrivant les symptomes individuels d'adaptation a l'agression stressante permet de repondre rapidement aux differents problemes lies a:

1 la sphere de l'activite de la reponse psychologique

2 la sphere des sentiments, de la reponse emotionnelle

3 la sphere de l'intelligence

1 ACTIVITE DE LA REPONSE PSYCHOLOGIQUE

La remede principal est represente par ARNICA, a des dynamisations superieures ou egales a 15CH.

La prescription initiale de ce remede permet un rapide reequilibre reactif en cas de maladie autoimmune, meme ancienne. Le patient ressent une sensation de bien etre, de reaction a quelquechose de non defini, il a l'impression de finjalement prendre le dessus sur sa maladie.

En effet ce remede repond a tous les criteres des effets primaires du stress et favorise l'adaptation au traumatisme.

La reponse de l'organisme a ce stress peut se resumer en quatre situations pre-definies:

* LUTTE

* RUSE

* FUITE

* DEMISSION

Le comportenent de lutte peut se decomposer en deux sous categories:

* l'augmentation de l'intensite de la reponse, qui correspond aux battants de la Matiera Medicale, NUX VOMICA - ANACARDIUM OR ou aux sujets bilionerveux LYCOPODIUM - ARSENICUM.

* l'hyperactivite, qui correspond a une reponse active face a une situation stressante passee ou permanente

SULFUR - IODIUM - LACHESIS - LILIUM TIGRINUM

La ruse correspond au developpement de l'intelligence face a ces situations, bien mis en evidence par MERCURIUS et HEPAR SULFUR

La fuite elle, mettra sur la scelette ARGENTUM NITRICUM, GELSEMIUM et OPIUM

La demission, par hypoactivite generale, appelle la prescription de AURUM, CALCAREA CARBONICA et SEPIA.

2 LA SPHERE DES SENTIMENTS

C'est la reponse emotionnelle qui est variable selon le terrain de chaque individu. Les remedes principaux seront:

PHOSPHORUS, CHAMOMILLA, IGNATIA, STAPHYSAGRIA, GELSEMIUM, PULSATILLA.

le stade areactif sera confie a PHOSPHORICUM ACIDUM qui a pour but de recenter le diagnostic par une reactivation aspecifique.

3 SPHERE DE L'INTELLIGENCE

En reponse a la ruse et en developpant les propres capacites de raisonnement et d'interpretation

le sujet hyperealiste sera : LYCOPODIUM, ARSENICUM ALBUM

le sujet euphorique, fantasmant sera SULFUR

la negation sera representee par AURUM, PHOSPHORUS et la confusion par ARGENTUM NITRICUM

Ainsi est realise la regulation fine des episodes stressants regulation qui se doit d'etre rapide afin d'eviter la decompensation diathetique vers le stade pathologique d'immunodepression et d'atteinte autoimmune.

L'effet therapeutique de ces traitement sera grandement aide par la prescription concomittente de MELATONINE 4CH des le stade 1, et 15CH des le stade 2 qui va permettre un meilleur mordancage du terrain neurovegetatif.

Il ne faut jamais perdre de l'esprit l'etroite dependence du fameux systeme neuroendocrino immunologique(pnei). Ainsi devant tout episode stressant touchant un de nos patients il est prudent d'ajouter a la prescription A.A.IM et GCSF 4CH qui vont reguler et reactiver au besoin le systeme immunitaire. ceci essentiellement dans le cas de constitution fragile comme phosphorique et fluorique en decompensation fluorosycotique.

L'approche de l'autoimmunite et de ses pathologies doit aussi faire raisonner le medecin en terme strict de classification pathologique rationnelle. En effet, il ne se traite pas de la meme facon un Psoriasis, une Sclerose a plaque ou un AIDS, et le diagnostic precis est necessaire selon les descriptions allopathiques. Mais il ne faut pas oublier qu'a malades differents, maladie differente chacuns de nos patients expriment sa pathologie de maniere differente, personnelle, selon les diverses predispositions de terrain.

Les signes qui caracterisent la maladie sont dit pathogneumoniques, les signes qui different d'un sujet a l'autre sont l'image de la relation patient - maladie en terme de predisposition et va en modifier fortement l'aspect et le parcours pathologique. L'element fondamental est donc la personnalite de notre patient, qui s'exprime en fonction des facteurs ambiantaux servant de detonateur a l'explosion finale qui aboutira un stade pathologique.

Le champ immense d'application des recherches modernes sur les troubles de l'autoimunite necessite la prise en compte globale de l'individu au point de vue de.

* CONSTITUTION predisposition genetique de terrain

* DIATHESE expression globale de la maladie

* DIAGNOSTIC PATHOLOGIQUE type precis de l'atteinte organique

* CAUSALITES stress initial

La pratique de l'immunobiotherapie doit tenir compte de ce complexe ensemble structurel afin de realiser une prescription therapeutique la plus proche possible de reel stade clinique du patient un moment precis de sa consultation. Cette presciption va permettre de remettre doucement cet organisme dans le bon chemin, celui de la reactivite et rien de plus enthousiasmant de constater apres la realisation de ce complexe edifice therapeutique la negativisation des Anticorps antithyroide, des AAN ou des Anti DNA, l'augmentation du rapport T4\T8 qui se rapproche de l'equilibre (=1) parallement a l'amelioration clinique generale de ces individus qui semblent renaitre de leurs cendres ,prets a affronter de nouveau les aleas de la vie quotidienne, mais cette fois ci en etant prepares a toutes eventualites negatives.

Il faut, pour pouvoir clarifier l'approche classique se rendre au "rite" de la classification des principales maladies cliniques ou experimentales autoimmunes afin d'aborder dans un second lieu une approche selective strictement pathologique afin de pouvoir tirer les conclusions therapeutiques propres a chaque type individualise pathologiquement. Cette classification allopathique ne peut et ne doit en aucuns cas etre reniee car elle correspond a la base pathologique de chaque atteinte, mais doit seuleument etre elargie a la reactivite personnelle de chacun de nos patients.

* Atteinte du systeme endocrinien

- Thyroidite autoimmune

- Hyperthiroidisme de Graves

- Diabete type I

- Diabete insulino resistant

- Insuffisance surennale autoimmune

- Orchite auto immune

- Oofarite auto immune

* ATTEINTE DU SYSTEME HEMATOPOIETIQUE

* Anemie hemolytique autoimmune

* Hemoglobinurie paroxystique

* Thrombocytopenie autoimmune

* Anemie pernicieuse

* Coagulopathie autoimmune

* Pancytopenie autoimmune

* AIDS

* ATTEINTE DU SYSTEME NEUROMUSCOLAIRE

* Miasthenie

* Polineurite autoimmune

* Sclerose en plaque

* Neuropathie peripherique

* Degenerescence du systeme nerveux central

(Alzheimer, encephalopathie spongiforme, etc...)

* Syringomyelie

* ATTEINTE DU SYSTEME CARDIOVASCOLAIRE

* Pericardite

* Myocardite

* Lesion ischemique

* Arterite

* Atherosclerose

* Syndrome de Good pasture

* ATTEINTE DU SYSTEME PULMONAIRE

*Pleurite

* Syndrome asthmatiforme

* Allergies chronicisees

* Atteinte par toxiques et polluants

* Tracheite, laryngite chronicisees

* ATTEINTE DU SYSTEME DIGESTIF

* Pancreatite

* Hepatite d'origine variee

* Diarhee classique post bacterienne ou virale

* Recto colite ulcero hemeragique

* Arterite mesenterique

* Gastrite

* Maladies de Crohn

* MALADIE SYSTEMIQUE AUTOIMMUNE

* lupus eruthemateus dissemine

* Syndrome de Sjogren

* Polimiosites

* Sclerodermie

* Maladie de Behcet

* Polyarthrite Rhumatoide

* Collagenose miste

* Fatigue chronique

* Pemphigus et autres maladies bulleuses

* Psoriasis

* Maladies des cicatrices cheloides

* Maladie tumorale

* ATTEINTE DE L'APPAREIL GENITO URINAIRE

* Avortement precoce

* Sterilite

* Cystite a repetition

* Prostatite chronique

La liste n'est pas limitative car, au fur et a mesure des resultats de recherche la liste s'allonge de plus en plus. A la base de toute pathologie chronique, en remontant toute la chaine causale et metabolique, l'atteinte de la regulation du systeme immunitaire finit par etre depistee.

La strategie de traitement de chaque pathologie sera decrite en prenant exemple de differents cas clinique qui actuellement representent 600 cas en trois ans de travail.

Les bases plysiopathologiques permettent de structurer l'intervention therapeutique comme un equilibre de la balance entre les mecanismes inflammatoires et les mecanismes d'apoptose, ceci suivant la localisation et la gravite de l'atteinte organique. La regulation de base est alors assuree par le maintien de la fonctionnalite du systeme nerveux neurovegetatif et la couverture des episodes stressants de la vie quotidienne.

Les crises aigues des differentes maladies seront gerer par les classiques traitements allopathiques, en prenant garde de ne pas les prolonger trop longtemps et en ajoutant le traitement desintoxicant homeopathique des le debut de la prise en chage therapeutique, particulierement chez les patients deja sycotisants.

L'ordonnance qui sera donnee a chaque patient doit etre structuree de la meme maniere, claire et concise.

Elle sera articulee ainsi:

1 Prescription de doses uniques, tous les 8,10, 15 jours suivant les cas et les dynamisations

x 1ø dose Blocage immediat - reactivation generalement ARNICA 15CH

x 2ø dose Activation du systeme immunitaire drainage SILICEA 15CH ou LYCOP. 9CH

x 3ø dose Drainer la constitution

x 4ø dose Drainer la diathese

2 Prescription de produits en granules composes ou unitaires afin de gerer la reponse symptomatique. aussi ampoules injectables, capsule, etc...

Variable suivant les cas et le moment.

Gestion immediate de la crise

3 Produits immunitaires en gouttes suivant le raisonnement physiopathologique du moment, de l'evolution du suivi therapeutique.

4 Produits de drainage organique phytotherapiques adaptes au cas precis.

Ce type de structure de traitement prend en charge l'ensemble des evenements physiopathologiques qui peuvent survenir a notre patient en respectant au maximum l'elasticite et l'adaptabilite de cette prescription.

Chaque compartiment therapeutique peut etre augmente ou diminue au besoin jusqu'a reussir a prescrire une dose unique seulement (unicisme), ceci dans le cas d'une reussite totale du processus de guerison et d'equilibre entrepris depuis au moins une annee dans notre experience personnelle.(on a la droit de faire de l'unicisme apres un an de souffrance et de risques.....)

En effet tout medecin homeopathe doit dans son exercice a lomg terme, tendre vers la possibilite de simplifier au maximum la therapeutique, sans pour cela proner la doctrine uniciste au strict sens du mot.

Si nous pouvons l'etre, cela voudra dire que tout un traitement a ete structure depuis longtemps, que le patient est reequilibre et qu'il est arrive le moment d'une simple regulation constitutionnelle.

Ces cas cliniques sont rares et necessitent tout de meme un suivi clinique rapproche afin d'evaluer le moment de l'ajout d'un eventuel traitement symptomatique.

Bref, il ne faut jamais perdre le fil de notre discours therapeutique. Nous sommes et nous resterons avant tout d'attentifs Medecins qui agissent uniquement pour le bien etre de nos patients.

LA TABLE D'HOMOTOXICOLOGIE - MODIFIEE

L'EVOLUTION IMMUNITAIRE DES DIATHESES

Il a ete etudie les differentes phases d'evolution des maladies autoimmunes suivant les classiques theories diathetiques de la Medecine homeopathique.

La biologie cellulaire permet actuellement de pouvoir rendre evolutive cette vision un peu limitative, en se reposant sur les modernes criteres du metabolisme cellulaire. Ainsi est nee la table d'omotoxicologie comprenant les classiques phase humorales et cellulaires.

Cette phase humorale, correspondant a la phase psorotuberculinique d'equilibre, correspond ,du point de vue lymphocytaire, a la phase d'interpretation du message lance par l'externe, ou l'interne. En effet ce sont des mecanismes identiques qui regulent le fonctionnement interne et extracellulaire. Selon le mode de reception de ce message lance, la cellule va se classer en diverses categories.

En effet l'information lymphocytaire sera correcte en phase d'excretion, reactive en phase de reaction et faible, en phase de depot des toxines. En effet ce sont ces meme toxines deposees par manquance d'interpretation du message lancee qui vont engendrer les differents problemes pathologiques crees lors des maladies de dysimmunite.

Mais a ce stade il suffit de permettre a l'organisme. aux lymphocytes une plus correcte interpretation pour pouvoir immediatement reequilibrer cette situation un peu preoccupante. bref il s'agit simplement de corriger un leger deficit d'equilibre, de remettre la situation sur son attracteur aussi etrange soit il.

A ce stade, les messages sont encore correctement interpretes. Les phase de la division cellulaire et de la proliferation cellulaire sont encore respectes.

Les differents "check - point" de regulation genetique sont efficaces mais dans la phase de depot, ils commencent a ne plus bloquer correctement les erreurs de plus en plus nombreuses.

L'efficacite de P53 et bcl - 2 commencent a etre limites.

au cours de cette periode trouble, avant que l'organisme puisse recuperer la situation, ou avant qu'un correct traitement de medecine biologique puisse avoir un effet, un evenement nouveau peut creer de graves consequences. Cet evenement realise alors un choc, un traumatisme qui va mettre l'organisme sur une phase pathologique. Ce choc a cree une erreure qui ne peut plus etre corrigee par les lymphocytes. Ceux ci manquent de reactivite cellulaire, mais vont tout de meme combattre. Il va falloir attendre le renouveau cellulaire, le sacrifice apoptique de nombreux lymphocytes pour pouvoir recuperer ce choc. Si ce n'est pas trop tard comme en derniere phase d'information incomprehensible.

La cellule doit reagir, mais ou cette reaction est incomplete, ou elle est completement erronee. Ce clone cellulaire ne peut plus reagir dans le sens de la restauration des communications intra et extracellulaires.

Lorsque cette information demeure seulement incomplete, les toxines se deposent de plus en plus,l'organisme les retient par manquance de desintoxication et de drainage. La Sycose est commencee, Source de tous les problemes futurs.

Au fur et a mesure de cette retention continuelle de toxines, les cellules sont asphyxiees, les messages de plus en plus brouilles, l'inflammation gagne du terrain, les cellules ne peuvent se renouveller correctement en nombre suffisant. Elles degenerent donc et ne comprennent plus rien a la situation du moment pathologique. L'organisme entre alors dans sa phase luetique ou les reactions sont totalement imprevisibles, le desequilibre est total, il n'y a plus aucune coherence dans l'information.

Le systeme immunitaire est donc la base d'interpretation des differents messages qui permettrons a l'ensemble de l'organisme une vie de relation correcte, d'etre en phase avec l'envirronnement immediat et lointain (cf Biorythme).

Le reequilibre de la division biologique devient donc le but principal de l'action therapeutique. Celle ci ne peut etre rejointe que si la therapeute utilise et modifie pour les rendre plus comprehensibles, les memes messages qui ont crees le desequilibre (loi de la dynamique fractalienne).

Petit a petit, au fil du raisonnement, nous arrivons aux principes Hahnemaniens de l'Homeopathie traditionnelle car l'Immunobiotherapie n'en ai que l'evolution dynamique selon les criteres da la moderne Immunologie.

Cette table d'omotoxicologie renovee, reactualisee permet donc une vision complete de l'evolutivite de la lutte Immunitaire et de ses consequences sur la biologie lymphocytaire.

la complementarite des trois modes de pratiquer la medecine biologique est totale.(unicisme,complesisme,immunobiotherapisme...)Il est donc necessaire afin de pouvoir aider notre patient a tous les niveaux physiopathologiques maitriser l'ensemble de cette methode therapeutique qui part de l'homeopathie classique uniciste pour se diriger au fil de specialisation cellulaire vers les traitements specialises de regulation lymphocytaire. Tous les stades sont interdependants et indispensables.


Copyright 1997-2000 HOMEOPATHY on Line