rr

LES NOSODES ET L'IMMUNOBIOTHERAPIE .

.I.INTRODUCTION GENERALE .

LORS DE LA PUBLICATION DU TRAITEE DES MALADIES CHRONIQUES, NOTRE MAITRE HANHEMANN A EVOQUE UNE SERIE DE BLOC REACTIF QUI EMPECHENT LES TRAITEMENTS HOMEOPATHIQUES D'AGIR CORRECTEMENT ET QUI PEUVENT MEME PROVOQUER UNE RECHUTE IRRECUPERABLE .
POUR REMEDIE A CELA IL INTRODUIT DANS SA TECHNIQUE THERAPEUTIQUE DES COMPOSES APPELES NOSODES CORRESPONDANT A DIVERS MIASMES .
DEJA IL AVAIT INTUIT LA NOTION DE MICROBE ET D'AGENT PATHOGENE EXTERNE PLUS DE 50 ANS AVANT LA DECOUVERTE OFFICIELLE DE L'ALLOPATHIE.
CES NOSODES CORRESPONDENT AUZ STIMULIS NECESSAIRES A L'ORGANISME BLOQUE AFIN DE REAGIR ET POUVOIR REPRENDRE LE COURS PHYSIOLOGIQUE DE LA GUERISON.

.II. LES NOSODES .
D'APRES JULIAN,LES NOSODES SONT DES PREPARATIONS HOMEOPATHIQUES OBTENUES A PARTIR DE CULTURES MICROBIENNES , DE VIRUS ,DE SECRETIONS OU D'EXCRETIONS PATHOLOGIQUES .
IL EXISTE DONC DE NOMBREUX TYPES DE PREPARATIONS HOMEOPATHIQUES APPARENTEES AUX NOSODES .

.A.NOSODES DIATHETIQUES .

IL S'AGIT DES 4 PRINCIPAUX NOSODES :
.PSORINUM
.TUBERCULINUM
.MEDORRHINUM
.LUESINUM
LEUR PRESCRIPTION REPOND A LA DOCTRINE HANHEMANNIENNE DE LEVEE DU BLOC REACTIF LORS DE MALADIES CHRONIQUES .
ACTUELLEMENT COMME MALADIE CHRONIQUE NOUS RENCONTRONS TRES SOUVENT DES TROUBLES DE L'AUTOIMMUNITE CORESPONDANT A DE GRAVES DESEQUILIBRES INFORMATIFS INTERCELLULAIRES DU PNEI.

.1. PSORINUM.
C.HERING EN 1833 LORS DE SES EXPERIMENTATIONS SUR LES VENINS DE SERPENT MET EN EVIDENCE ET EXPERIMENTE SON INTERET EN THERAPEUTIQUE.
ACTUELLEMENT IL EST PREPARE EN PARTANT DE LA SOUCHE DE L'INFECTION GALEUSE,LYSAT OBTENU SANS ADDITION D'ANTISEPTIQUES A PARTIR DE SEROSITES DE SILLONS DE GALE PRELEVEES SUR DES MALADES NON ENCORE TRAITES.
LA DILUTION INITIALE EST PREPAREE APRES DILUTION AU CENTIEME DES SEROSITES INITIALES, LYSE DES ELEMENTS CELLULAIRES PAR CONGELATION A -20C STERILISATION ET LYOPHYLISATION.
LE PRODUIT FINAL EST ENCORE DILUE POUR OBTENIR UNE CONCENTRATION FINALE DE 0,001PAR MILLITRE DE SEROSITE.
LE PRODUIT FINAL DE CET ENSEMBLE THERAPEUTIQUE CORRESPOND A LA REACTIVITE DE LìORGANISME ET PARTICULIEREMENT DU SYSTEME IMMUNITAIRE FACE A L'AGGRESSION DE LA GALE , DONC L'EXPRESSION DE LA REACTIVITE IMMUNITAIRE DE CE PATIENT QUI N'A PAS ETE ENCORE TRAITE.
DANS LE LIQUIDE BIOLOGIQUE EXTRAIT NOUS RETROUVONS UN MELANGE DES NOMBREUSES CYTOKINES QUE LES CELLULES DIVERSES CUTANEES DE CE PATIENTS ONT SECRETEES POUR SE DEFENDRE DE CETTE INFECTION .
EN QUELQUE SORTE IL EST AINSI COMPOSE UN MELANGE REACTIF COMPOSE CORRESPONDANT A UN STADE DE REACTIVITE IMMUNITAIRE SPECIFIQUE EXPRIMANT LA NECESSAIRE REACTION ORGANIQUE FACE A UNE AGGRESSION.
UNE FOS PREPARE HOMEOPATHIQUEMENT IL REPRESENTE UN COMPOSE HOMEOPATHIQUE SPECIFIQUE CORRESPONDANT A UNE CERTAINE PHASE DE REACTIVITE DIATHETIQUE, CE COMPOSE EST LE MELANGE DE DIVERSES CITOKINES, FACTEURS DE CROISSANCE CELLULAIRES ET ELEMENTS INFLAMMATOIRES DE DEFENSE CORRESPONDANT DONC A CETTE PHASE PARTICULIERE.

.2. TUBERCULINUM .

L'USAGE THERAPEUTIQUE DES CRACHATS TUBERCULEUX REMONTE A 1638 (R FLUDD) ET DEJA EN 1854 MARTINO PRECONISAIT TUBERCULINA.
MAIS C'EST APRES LA DECOUVERTE DU BACILLE DE KOCH QUE DE KEGHEL, MEDECIN BELGE ,EN 1892 REALISE LA PREMIERE PATHOGENESIE.
CE BIOTHERAPIQUE TUBERCULINUM EST PREPARE A PARTIR DE LA TUBERCULINE BRUTE QUI EST UN PRODUIT NON ADDITIONNE D'ANTISEPTIQUE OBTENU A PARTIR D'UN MILIEU DE CULTURE LIQUIDE SUR LEQUEL SE DEVELOPPE MYCOBACTERIUM TUBERCULOSIS. LES CULTURS SERONT AINSI CONCENTRES ET STERILISEES ETI
IL SERA REALISE DES ESSAIS DE TOXICITE ET DE SENSIBILISATION.
IL EST A NOTE QU'IL N'EXISTE PAS DE PATHOGENESIE HAHNEMANNIENNE DE CE COMPOSE.
BOUQUET ET SEIBERT ONT ETUDIES LA COMPOSITION PROTEIQUE DE CETTE SOUCHE ET ONT MIS EN EVIDENCE UNE SERIE DE COMPOSES PROTEIQUES RELACHES EN SOLUTION PAR LA LYSE DES BACILLES.
IL EST ALORS CLAIR QUE NOUS RETROUVONS LA COMPOSITION COMPLEXE DES DIFFERENTES CYTOKINES,NON CONNUES A L'EPOQUE DE CETTE RECHERCHE .
CETTE SOUCHE A DILUTION HOMEOPATHIQUE CORRESPOND AUX CRITERES INFORMATIONNELS D'ATTTAQUE DE L'ORGANISME , PARTICULIEREMENT DE REACTIVITE INITIALE MACROPHAGIQUE FACE A L'INVASION DU BACILLE .
NOUS RETROUVONS AINSI LA NECESSAIRE RAPIDITE D'ACTION DE L'ORGANISME QUI DOIT FAIRE FRONT A UNE INVASION MASSIVE ET REPONDRE TRES RAPIDEMNT AVANT QUE S'INSINU CE BACILLE DANS L'ORGANISME ET PARTICULIEREMENT AU NIVEAU LYMPHATIQUE CREANT UNE IMPORTANTE TOLERANCE IMMUNITAIRE PAR DEFAUT D'EDUCATION DES LYMPHOCYTES CIRCULANTS.
IL EST AINSI RETROUVE LA NECESSITE DE RAPIDE REACTION FACE A L'AGGRESSION, CARACTERISTIQUE DE TOUT PATIENT TUBERECULINIQUE.
IL NE FAUT PAS CONFONDRE CETT SOUCHE AVEC TR,TUBERCULINUM RESUDUUM.
PREPAREE PAR R.KOCH EN 1897 ET DE TELLE MANIERE QUE 1 ML DE SOLUTION RENFERME LES PRINCIPES ACTIFS DE 0,2G DE CORPS BACILLAIRES LYSES.
EN REVANCHE V.A.B EST OBTENU A PARTIR DU VACCIN BCG.

.3. MEDORRHINUM .

LA PATHOGENESIE EST DUE A SWAN.
LA SOUCHE EST OBTENUE A PARTIR DE SECRETIONS URETERALES PURULENTES PRELEVEES EN PERIODE D'ECOULEMENT FRANC SUR DES MALADES SAINS PAR AILLEURS ET N'AYANT PAS ENCORE ETE TRAITES PAR LES ANTIBIOTIQUES .. ELLE EST DIFFERENTE DE GONOTOXINUM QUI EST REPRESENTE PAR LA SIMPLE CULTURE DE NEISSERIA GONORRHEA.
ELLE REPRESENTE EN FAIT UN ENSEMBLE COMPLEXE APPORTANT LE GERME AU SEIN D'UN MILIU REACTIONNEL COMPLEXE.
LA PREPARATION SUBIT LES MEMES CONTROLE DE LYSE , DILUTION ET STERILISATION QUE PSORINUM.
CETTE SOUCHE CORRESPOND AU MEME TYP DE MELANGE REACTIONNEL QUE PSORINUM.

.4. LUESINUM.

EN 1830 LUX SUGGERE L'UTILISATION THERAPEUTIQUE DES SEROSITES DE CHANCRE SYPHYLITIQUR ET LA PREMIERE PATHOGENESIE EST PUBLIEE PAR SWAN EN 1880.
CETTE SOUCHE CORRESPOND AUX SEROSITES TREPONEMIQUES DES CHANCRES SYPHILITIQUES.
LA PREPARATION EST INDENTIQUE A CELLE DES AUTRES SOUCHES PSORINUM ET MEDORRHINUM.

. B. NOSODES REACTIFS DIVERS .

Copyright 1997-2000 HOMEOPATHY on Line