rr

RAPPORT D'EXPERIMENTATION D'UN MEDICAMENT HOMEOPATHIQUE ERYTHROPOIETINA 4CH,LABORATOIRES GUNA .

.1. INTRODUCTION .
L'ERYTHROPOIETINE EST UN FACTEUR DE CROISSANCE CELLULAIRE SECRETE PAR NOTRE ORGANISME . C'EST UNE MOLECULE PROTEIQUE SECRETTE ESSENTIELLEMENT PAR LES REINS EN REPONSE A L'HYPOXIE . IL REPRESENTE LE PRINCIPAL FACTEUR DE CROISSANCE ET DE DIFFERENTIATION DES GLOBULES ROUGES . SA SECRETION ENDOGENE EST REGLEE PAR LE COMPLEXE EQUILIBRE DU SYSTEME PSYCHO NEURPO ENDOCRINO IMMUNOLOGIQUE, ET EN PARTICULIER PAR L'ACTION DU SYSTEME NEUROVEGETATIF REGULE PAR LA MELATONINE , QUI EST AUSSI UN MEDIATEUR PERIPHERIQUE DE NOMBREUSES CELLULES DE NOTRE ORGANISME QUI DOIVENT SE DEFENDRE ET REPOMDRE RAPIDEMENT A L'AGGRESSEUR . CETTE REPONSE NECESSITE L'ARRIVEE DES RENFORTS ET DONC UNE AUGMENTATION DE L'OXYGENATION PERIPHERIQUE CELLULAIRE ET DE L'APPORT D'ENERGIE , ROLE DEVOUE A L'ERYTHROPOIETINE COMME FACTEUR DE MEDIATION CELLULAIRE DES GLOBULES ROUGES . L'ERYTHROPOIETINE EST AUSSI SECRETEE PAR LE FOIE, ORGANE TRES IMPORTANT DANS LA REGULATION ET L'ACTIVATION DE LA MEMOIRE IMMUNITAIRE , MEMOIRE RAPIDE DE DESINTOXICATION ET MEMOIRE A LONG TERME D'EDUCATION LYMPHOCYTAIRE . DANS CE CAS , LA SECRETION DE CE PRECIUEX MEDIATEUR ENDOCELLULAIRE PERMET UNE MEILLEURE REPONSE ET UNE MEILLEURE OXYGENATION CELLULAIRE FACE A L'INTOXICATION CHRONIQUE QUE NOUS SUBISSONS TOUS , DANS LES VILLES POLLUEES ET LORSQUE , PAR EXEMPLE NOUS FUMONS UNE CIGARETTE . LA FUMEE DE CIGARETTE EST UN POISON DANGEUREUX POUR L'ENSEMBLE DE LA SECRETION DES DIFFERENTES CYTOKINES , ET LA CREATION DE CE DESEQUILIBRE MENE A LA PHASE TUMORALE A LONG TERME PAR PERTE DE LA CORRECTE REPONSE CELLULAIRE FACE A L'AGGRESSEUR . IL EST DONC IMPORTANT DE POUVOIR MAINTENIR ET ACTIVER LA SECRETION ENDOGENE DE CE MEDIATEUR ERYTHROPOIETINE AFIN D'ASSURER UNE CORRECTE REPONSE CELLULAIRE ET UN CORRECT ACHEMINEMENT DU MESSAGE A D'AUTRES CELLULES .

.2. POURQUOI HOMEOPATHISER L'ERYTHROPOIETINE .
CE TRAVAIL EXPERIMENTAL FAIT PARTIE INTEGRANTE DE L'IMMONUBIOTHERAPIE . IL EST NECESSAIRE D'OBTENIR ET DE VERIFIER L'UTILISATION DE CE MEDICAMENT EN ASSOCIATION AVEC LES AUTRES CYTOKINES A DOSAGE HOMEOPATHIQUE , COMME L'INTERLEUCHINE 3, OU L'INTERLEUCHINE 5 ET LE GCSF EN 4CH DE DILUTION . CE MEDICAMENT REPRESENTE LE CHAINON REACTIF OXYGENATIF DE LA CHAINE DE REPONSE DES DIFFERENTES CYTOKINES . C'EST UN RAPPEL CELLULAIRE POUR QUE LE MESSAGE PASSE MIEUX ET PLUS RAPIDEMENT , EN ASSOCIATION AVEC L'INTERLEUCHINE 3 OU 5 QUI AGISSENT SUR LE RAPPEL DE TOUTES LES RESERVES MEDULLAIRES, ET AUSSI L'INTERLEUCHINE 8 QUI PERMET UN MEILLEUR PASSAGE DU MESSAGE EN ACTIVANT LA DIAPEDESE CELLULAIRE DES LYMPHOCYTES SUR LES FOYERS INFLAMMATOIRES REACTIFS . LA PRESCRIPTION DE CE MEDICAMENT EST DONC REALISE A LA DOSE DE 10 GOUTTES DEUX A TROIS FOIS PAR JOUR SELON LES CAS ET LA NECESSITE D'ACTION RAPIDE ,OU PROLONGEE .

.3. CAS CLINIQUES EXPLICATIFS .
EN TOUT PREMIER LIEU , JE ME PERMET DE PROFITER DE CET ARTICLE POUR PRECISER QUE CE TRAVAIL EXPERIMENTAL N'A ABSOLUEMENT RIEN A VOIR AVEC LE MILIEU SPORTIF. L'UTILISATION SPORADIQUE DE CE MEDICAMENT A ETE REALISE AFIN DE COMBATTRE SELON LA LOI HOMEOPATHIQUE LES EFFETS COLLATERAUX DE L'ADMINISTRATION DU MEDICAMENT A DOSAGE ALLOPATHIQUE. CELA REPRESENTE LE SEUL ET UNIQUE MOYEN CONNU A CE JOUR POUR COMBATTRE SPECIFIQUEMENT L'INTOXICATION ALLOPATHIQUE ET IL N'EST PLUS POSSIBLE A CE JOUR OBTENIR CE MEDICAMENT HOMEOPATHIQUE CECI GRACE AU MANQUE DE CULTURE ET D'INTELLIGENCE DE QUELQUES PROFESSIONELS DE L'INFORMATION QUI NE DONNENT MEME PAS LA POSSIBILITE DE SE DEFENDRE ET D'EXPLIQUER LE POURQUOI DE CETTE RECHERCHE . MAIS CELA N'EMPECHERA JAMAIS LES MEDECINS CONCIENCIEUX DE LEUR TRAVAIL ET DE LEUR MISSION, DE CONTINUER LEUR TRAVAIL POUR LE BIEN DE LEURS PATIENTS. .A. PREMEIR CAS CLINIQUE POUR EXLIQUER L'IMPORTANCE DE CE MEDICAMENT IL SERA ETUDIE LE CAS DE CETTE ENFANT DE 8 ANS QUI SOUFFRE DE SYNDROME DE NEUTROPENIE TOTALE , TRAITEE A L'AIDE DU NEUPOGENE A DOSAGE MASSIF . LORS DE LA PREMIERE VISITE , CETTE ENFANT EST MAIGRE , PETITE POUR SON AGE , A PEU D'APPETIT . ELLE EST TRES SENSIBLE A TOUTES LES VARIATIONS DE TEMPERATURE , RECHUTE FREQUEMMENT AVEC FIEVRE , BRONCHITE, PNEUMONIE . LE MAL A LA GORGE EST QUOTIDIEN.... LES PARENTS SE CONFIE AU MEDECIN HOMEOPATHE AFIN DE CHERCHER UNE SOLUTION POUR EVITER D'INTOXIQUER CETTE ENFANT AVEC DE NOMBREUX ANTIBIOTIQUES ET ANTIINFLAMMATOIRES DE NATURE DIVERS MAIS AU FIL DES ANNEES TOUJOURS PLUS NOMBREUX ET PLUS PUISSANTS . LE TRAITEMENT INITIAL IMMUNOBIOTHERAPIQUE COMPORTE : INTERLEUCHINE 3 4CH EMBRYORERIO D4 1 STADIO 30 GOUTTES INTERLEUKIN 4 .4CH ET UN ENSEMBLE DE MEDICAMENTS HOMEOPATHIQUES CLASSIQUES CORRESPONDANT AU STADE DIATHETIQUE DU MOMENT . AU PREMEIR MOIS DE TRAITEMENT LA PETITE PATIENTE COMMENCE DEJA A AVOIR PLUS D'ENERGIE , ELLE EST MOINS FATIGUEE ET POUR LA PREMIERE FOIS N'AS PLUS DE MAL A LA GORGE , LA FIEVRE NE S'EST PAS REPRESENTEE CE MOIS . CET EPISODE REACTIF ENCOURAGE LES PARENTS A CONTINUER LE TAITEMENT HOMEOPATHIQUES . LES CONTROLE FREQUENTS DE L'HEMOCHROME RELEVE UNE REGULATION DE L'ACTIVATION DES GLOBULES BLANCS QUI GRACE AU NEUPOGENE SONT OUJOURS TROP ELEVES , LES VALUERS COMMENCENT A RETOURNER DANS LES LIMITES PHYSIOLOGIQUES, EN PARALLELE A L'AMELIORATION CLINIQUE GENERALE DE CETTE ENFANT . LA DIMINUTION DU TAUX DE NEUPOGENE VA AVOIR COMME CONSEQUENCE UNE DIMINUTION DU TAUX DES GLOBULES ROUGES , PAR EFFET REACTIF DE REBOND, CAR A LONG TERME CE MEDICAMENT EPUISE LA MOELLE OSSEUSE, L'ORGANISME N'EST PLUS HABITUE A ASSURE PAR LUI MEME SA PROPRE SECRETION DE CELLULES SANGUINES . A CE MOMENT PRECIS IL EST RAJOUTE DANS LE TRAITEMENT L'ERYTHROPOIETINE 4CH QUI VA PERMETTRE LA AUSSI UNE REGULATION MEILLEURE PHYSIOLOGIQUE DU TAUX DE GLOBULES ROUGES , DANS LE MEME TEMPS IL EST NOTER QUE CETTE PRESCRIPTION PERMET A CETTE ENFANT UNE POUSSEE IMPORTANTE DE CROISSANCE ET UNE MEILLEURE DEFENSE FACE AUX AGGRESSIONS EXTERNES , ELLE EST NETTEMNET MOINS FATIGUEE ET PEU JOUER AVEC LES AUTRES ENFANTS A L'ECOLE SANS ETRE PERPETUELLEMENT ESSOUFLEE . EN L'ESPACE DE TROIS A QUATRES MOIS LES PROGRES SONT TRES IMPORTANTS ET APRES UN AN DE TRAITEMENT QUOTIDIENS ,FIANELEMNT CET ENFANT REUSSI A PASSER UN HIVER SANS PROBLEMES , COMME LES AUTES ENFANTS ,ET MEME MIEUX. ELLE PRESENTE UN RHUME ET UN EPISODE DE FIEVRE SANS POUR AUTANT DESEQUILIBRER SES GLOBULES BLANCS ET SES NEUTROPHILES . L'ERYTHROPOIETINE 4CH A DONC JOUE UN ROLE IMPORTANT DANS LA REGULATION DU MESSAGE IMMUNITAIRE CHEZ CETTE PEITE PATIENTE ET MALGRE TOUT CONTINU A AGIR APRES TROIS ANS DE TRAITEMENT CONTINU, UTILISANT DES DOSAGES ALLOPATHIQUES TRES BAS DE NEUPOGENE DE L'ORDRE DE 0,2 UI PAR JOUR ET MEME A JOUR ALTERNES L'ETE . IL EST EVIDENT QUE LA STRUCTURATION DE L'ENSEMBLE DU TRAITEMENT HOMEOPATHIQUE CONSTITUTIONNEL ET DIATHETIQUE A AUSSI UN ROLE IMPORTANT MAIS C'EST LA PRESCRIPTION DE L'ERYTHROPOIETINE 4CH QUI A PERMIS UN COUP DE POUCE DANS LA REALISATION DE CETTE EQUILIBRE REACTIF . .B. SECOND CAS CLINIQUE IL S'AGIT D'UNE PATIENTE AGEE DE 60 ANS QUI PRESENTE UNE PIASTRINOPENIE AUTOIMMUNE DE FORME ISOLEE, RECIDIVANTE ET DEVENUE AREACTIVE AU TRAITEMENT CORTISONIQUES ALLOPATHIQUES . LORS DE LA PREMEIRE CONSULTATION ELLE SE PRESENTE AVEC DE NOMBREUX HEMATOMES CUTANEES SIGNE DU DESEQUILBRE PIASTRINIQUE , ET AVEC UN TAUX DE PLAQUETTES SANGUINES AUTOUR DE 50000. IL EST MIS EN PLACE UN TRAITEMENT IMMUNBIOTHERAPIQUE COMPORTANT : CORTISONE 4CH ERYTHROPOIETINE 4CH INTERLEUCHINE 3 4CH UN PETI REMEDE TRES UTILE EST HELIANTHUS POUR LES TROUBLES DE LA RATE UN TRAITEMENT CONSTITUTIONNEL ET DIATHETIQUE VARIABLE . EN DEUX MOIS LA PATIENTE A RETROUVE LA JOIE DE VIVRE ET SURTOUT UN TAUX DE PLAQUETTES SANGUINES AUTOUR DE 120000 A 150000. L'ENSEMBLE DE LA SYMPTOMATOLOGIE CLINIQUE DUE A LA MALADIE EST DISPARUE CETTE PATIENTE ,TRES SCRUPULEUSEMENT , CHAQUE ANNEE AU DEBUT DE L'HIVER ,PRATIQUE L'HOMEOPROPHYLAXIE DES INFECTIONS VIRALES A L'AIDE DE CYTOMIX.GUNA ET DOLICOCCIL 1000 DOLISOS AU BESOIN ET SES PLAQUETTES SANGUINES NE CHUTENT PAS LORS DE RARES EPISODES VIRAUX RAPIDEMENT BLOQUES PAR LES REMEDES HOMEOPATHIQUES . ACTUELLEMENT ELLE A MEME SUBIT UNE DOUBLE OPERATION DE LA CATARACTE , SANS POUR CELA SUBIR UNE DIMINUTION DU TAUX DE PLAQUETTES SANGUINES , ET LA COAGULATION OPERATOIRE EST RESTEE PHYSIOLOGIQUE . ARNICA 15CH A BEAUCOUP AIDE CETTE PATIENTE DANS LES SUITES OPERATOIRES . ACTUELLEMENT ELLE SUIT UN TAITEMENT POUR DES DOULEURS ARTHROSIQUES LIEES A L'AGE , MAIS DEPUIS TROIS ANS IL N'Y A PLUS AUCUNS SIGNES DE LA PIASTRINOPENIE AUTOIMMUNE . .C. TROISIEME CAS CLINIQUE . IL S'AGIT D'UNE PATIENTE AGEE DE 80 ANS QUI PRESENTE UN PIC MONOCLONAL D'IMMUNOGLOBULINE GAMMA ET UN DEBUT DE LYMPHOME MALIN NON HODGKINIEN. BIEN ENTENDU LA MEDECINE CLASSIQUE ALLOPATHIQUE N'A AUCUNES SOLUTIONS A APPORTER A CES PATEINTS AGES , LA SEULE SOLUTION EST ATTENDRE LA MORT AVEC ESPOIR..... LA FAMILLE DE CETTE PATIENTE CHERCHE DONC UNE SOLUTION AFIN DE PROLONGER LA VIE DE LEUR MERE ET SURTOUT D'EVITER LA SYMPTOMATOLOGIE DOULOUREUSES OSSEUSE . LA PREMEIRE PRESCRIPTION COMPORTE : .EMBRYORERIOD4 1 STADIO .ERYTHROPOIETINE 4CH ,INTERLEUCHINE 6 4CH .MELATONINE 15CH IMMEDIATEMENT , EN PEU DE TEMPS , L'ESPACE DE 20 JOURS , CETTE PATIENTE REPREND SON APPETIT NORMAL, RECOMMENCE A VIVRE NORMALEMENT , A S'OCCUPER DE SA NOMBREUSE FAMILLE , ELLE A RETROUVE LA FORCE DE VIVRE ET DE COMBATTRE. DEPUIS PLUS DE DEUX ANS DE TRAITEMENT CONTINU, CETTE PATIENTE EST ENCORE EN VIE, LE PIC MONOCLONAL A LEGEREMENT DIMINUE ET L'HEMOCHROME EST EQUILIBRE . ELLE NE PRESENTE PAS D'ANEMIE .

.4. QUATRIEME CAS CLINIQUE .
IL S'AGIT D'UN PATIENT DE 40 ANS QUI A SUBIT UN GRAVE TRAUMATISME CRANIEN SUITE A UNE CHUTE DE CHEVAL IL Y A QUELQUES ANNEES . CETTE CHUTE A COMPORTE UN COMA PROLONGE ET UN SYNDROME D'ECRASEMENT DU LOBE FRONTAL . LA FAMILLE DE CE PATIENT A REALISE UN TRAVAIL EXTRAORDINAIRE DE REEDUCATION PROGRESSIVE NEUROMUSCULAIRE , CE PATEINT MARCHE PRESQUE NORMALEMENT MAIS EST PEU PRESENT , PEU REACTIF SA FEMME , DES LES PREMEIRS JOURS EN SERVICE DE REANIMATION LE MASSE DEUX A TROIS HEURES PAR JOUR POUR ACTIVER LES CONNEXIONS NEUROMUSCULAIRES PERIPHERIQUES , AVEC L'ESPRIT DE TOUJOURS , SON MARI DOIT REPRENDRE UNE VIE AUTONOME. GRACE A CES EFFORTS SURHUMAINS IL A REPRIS UN CONTROLE NORMAL DES SPHINCTERS , IL A DONC UN VIE SOCIALE MINIME MAIS EXTRAORDINAIRE VU LA SITUATION DE DEPART . LA FAMILLE ME CONTACTE AFIN DE CONTINUERA PROGRESSER , DE CONTINUER A VIVRE DANS DE MEILLEURS CONDITIONS POSSIBLES . LE TRAITEMENT IMMUNOBIOTHERAPIQUE DEBUTE PAR LA PRESCRIPTION DE : .ERYTHROPOIETINE 4CH .NGF 4CH .BDNF 4CH .INTERLEUKIN 6 4CH BIEN ENTENDU IL EST AJOUTE L'EMSEMBLE DESTAITEMENTS HOMEOPATHIQUES DIATHETIQUES , OU RANA BUFO, HYOSCIAMUS ET HELLEBORUS ONT UNE PALCE DE CHOIX. ARNICA 15CH N DOSE PERMET UNE IMPORTANTE REACTIVATION ENERGETIQUE GENERALE . APRES DEUX MOIS DE TRAITEMENT SA FEMME M'ANNONCE QU'IL VA MIUEX , IL EST PLUS PRESENT IL REAGIT AUX DIFFERENTES STIMULATIONS DE LA VIE QUOTIDIENNE ET APRES UN AN DE TRAITEMENT , IL REPOND MEME DE MANIERE LOGIQUE AUX QUESTIONS FACILES ET IL SE SOUVIENT MEME QUE SA FEMME , LORSQU'ELLE A LES MENSTRUATIONS NE PEUT PAS PRENDRE SA DOUCHE ...ETONNANT NON.... APPARAMENT L'OXYGENATION CEREBRALE EST NETTEMENT MEILLEURE , PERMETTANT UN PASSAGE PLUS RAPIDE DU MESSAGE NERVEUX ET UN MEILLEUR CHOIX CENTRAL DE REPONSE . LA MEME RESULTAT EST CONSTATE CHEZ UN PATIENT LUI AUSSI GRAVEMENT ATTEINT PAR UN ACCIDENT DE VOITURE. APRES UN AN DE TAITEMENT IL A REUSSIT A ELIMINER LA SONDE URINAIRE A DEMEURE , COMBATTRE L'INFECTION URINAIRE CHRONIQUE ET REPRENDRE LE GOUT DE VIVRE , MALGRE UNE SITUATION DE STIMULATION FAMILIALE NETTEMENT INFERIEURE . L'ERYTHROPOIETINE 4CH PERMET DONC UNE NETTE AMELIORATION DE L'OXGENATION CEREBRALE , OU DU MOINS DE LA POSSIBILITE OXYGENATIVE LOCALE PERMETTANT UN COURT CIRCUITAGE DES LESIONS CEREBRALES . .4. CONCLUSION ET INTERET DE CE MEDICAMENT . L'ERYTHROPOIETINE 4CH EST UN MEDICAMENT HOMEOPATHIQUE PRIMORDIAL LORSQUE LA SITUATION CLINIQUE NECESSITE UNE MEILLEURE COMPREHENSION DE LA PART DES CELLULES RENDUES HYPOXIQUES, IL PERMET AUSSI UNE NETTE ACTIVATION PHYSIOLOGIQUE DE LA PRODUCTION DES GLOBULES ROUGES TOUT EN DEMEURANT DANS DES VALEURS PHYSIOLOGIQUES DE RACTIVITE. L'UTILISATION DE FACTEURS DE CROISSANCE CELLULAIRES A DOSAGE HOMEOPATHIQUE PERMET UNE REGULATION DES TAUX PHYSIOLOGIQUES DE CROISSANCE CELLULAIRE, EN ACTIVANT LA COMPREHENSION ET LA SENSIBILISATION DES DIFFERENTS FACTEURS QUI FAVORISENT CETTE CROISSANCE . IL N'A JAMAIS ETE CONSTATE UNE AUGMENTATION SUPRAPHYSIOLOGIQUE ET PARTICULIEREMENT UNE AUGMENTATION DU TAUX D'HEMATOCRITE CHER A NOS DETRACTEURS . DE TOUTES FACONS ,ET JE LE REPETE POUR LA DERNIERE FOIS , LA POLEMIQUE SPORTIVE DE DESINFORMATION SCANDALEUSE ET DIFFAMATOIRE A SEULEMENT PERMIT A CES PATIENTS QUI NE PEUVENT PAS ARRETER LE TRAITEMENT DE NE PAS POUVOIR SE SOIGNER CORRECTEMENT ,LE MEDICAMENT PRINCIPAL N'ETANT PLUS DISPONIBLE DANS LE COMMERCE . L'EXPERIEMNTATION DE CE COMPOSE DURANT CES DERNIERES ANNEES A DONC ETE REALISE ESSENTIELELEMNT POUR CONNAITRE LA PLACE EFFECTIVE QUE DOIT PRENDRE CE MEDICAMENT AU SEIN DE LA COMPLEXE CHAINE DE REGULATION IMMUNOBIOTHERAPIQUE . CETTE PLACE EST IMPORTANTE CAR PERMET L'ACTIVATION GENERALE DE LA REPONSE REACTIVE DU PATIENT . ACTUELLEMENT , CES TRAVAUX ONT DU ETRE ARRETES NE DISPOSANT PLUS DU PRODUIT DE BASE , MAIS GRACE A L'ACTION DE L'INTERLEUCHINE 3 ET DE L'INTERLEUCHINE 5 EN 4CH DE DILUTION IL A ETE REALISE UN EQUILIBRE REACTIF QUI A PERMIT LE SUIVI THERAPEUTIQUE . DOCTEUR MALZAC JEROME .

Copyright 1997-2000 HOMEOPATHY on Line