DE L'APPROCHE THERAPEUTIQUE EN IMMUNOBIOTHERAPIE.
rr

 

IMMUNITEE ET REGULATION PERITONEALE.


.I. INTRODUCTION. DEFINITION


L'ENDOMETRIOSE EST DEFINIE PAR LA PRESENCE DE GLANDE OU DE STROMA ENDOMETRIAL EN DEHORS DES LIMITES ANATOMIQUES DE L'UTERUS, REALISANT DIVERSES LOCALISATIONS KYSTIQUES ANORMALES.

LES TROUBLES LIES A L'ENDOMETRIOSE TOUCHENT A PEUT PRES 10% DES FEMMES EN ETAT REPRODUCTIF,ET 25% A 40% DES FEMMES SOUFFRANT DE STERILITE.

LE SAIGNEMENT PERIODIQUE PORTE A LA FORMATION DE NODULATION BLEUATRE OU BRUNE A CONTENU TYPE CHOCOLAT.

QUAND LE PROCESSUS SE DIFFUSE, LA FIBROSE ORGANISE UNE SERIE D'ADHERENCES QUI ENTRETIENNENT UN CERTAIN STADE D'INFLAMMATION CHRONIQUE PERITONEAL.

DUEX THEORIES EXPLIQUENT LA NAISSANCE ET LA CROISSANCE DE CES NODULES D'ENDOMETRIOSE.

.LA THEORIE DE LA REGURGITATION:

CHEZ LES FEMMES NORMALES IL EST PARFAITEMENT POSSIBLE AVOIR UN CYCLE MENSTRUEL RETROGRADE QUI CAUSE UNE DISSEMINATION ENDOPERITONEALE DE QUELQUES CELLULES ENDOMETRIALES. LA CROISSANCE SERA ASSUREE PAR LES MECANISMES D'INFLAMMATION CHRONIQUE,PARTICULIEREMENT AU NIVEAU DU LIQUIDE PERITONEAL.

.LA THEORIE METAPLASIQUE:

ORIGINE DE L'EPITHELIUM CELOMATIQUEDE MEME NATURE EMBRYOLOGIQUE QUE LES NODULES DE TISSUS ENDOMETRIAL.

.POSSIBILITE DE DISSEMINATION PAR VOIE SANGUINE OU LYMPHATIQUE EXPLIQUANT LES NODULES EXTRA PERITONEAUX.


.II. LA REGULATION IMMUNOHORMONALE.


L'ENSEMBLE DES DIFFERENTES THEORIES PHYSIOPATHOLOGIQUES MET EN EVIDENCE UNE IMPORTANTE ACTION IMMUNOHORMONALE SUR L'ENSEMBLE DE L'AXE DE REGULATION P.N.E.I ( PSYCHO.NEURO.ENDOCRINO.IMMUNOLOGIQUE).

EN FAIT LA PRESENCE DE CELLULES ENDOMETRIALES DANS LA CAVITE ABDOMINALE INTRAPERITONEALE PROVOQUE UNE VARIATION DE LA SECRETION DES DIFFERENTS FACTEURS PROTEIQUES IMMUNITAIRES,OU CYTOKINES,ET AUGMENTE LOCALEMENT LES FACTEURS DE L'ANGIOGENESE.

COMME CONSEQUENCE DIRECTE,IL APPARAIT UNE ALTERATION DU FNCTIONNEMENT PHYSIOLOGIQUE DES MACROPHAGES PERITONEAUX ET DES LYMPHOCYTES NATURAL KILLER.

DE PLUS LEUR FONCTION EST ALTERE PAR LA PRESENCE DU FLUIDE PERITONEAL QUI PROVOQUE,COMME EFFET DE RETRO CONTROLE, UNE AUTRE VARIATION DE LA SECRETION DES FACTEURS DE CROISSANCE ET DES FACTEUR DE L'ANGIOGENESE.

LE CERCLE VISCIEUX PHYSIOPATHOLOGIQUE EST ALORS PROVOQUE, ET SE DECLANCHE A CHAQUE MENSTRUATION AGGRAVANT L'ETAT INFLAMMATOIREW CHRONIQUE PAR LA PRESENCE DE MULTIPLES ADHERANCES INTRAPERITONEALESA INFLAMMATOIRES CHRONICISEES.

CES DIFFERENTS MECANISMES INFLAMMATOIRES PERMETENT AUX CELLULES ECTOPIQUES ENDOMETRIALES DE CROITRE SANS ETRE MINIMEMENT DERANGES PAR LE SYSTEME IMMUNITAIRE LOCAL INTRAPERITONEAL. IL A ETE MEME MIS EN EVIDENCE QUE CE MECANSIME INTRAPERITONEAL FAVORISE LA SECRETION DES FACTEURS ANGIOGENIQUES PAR L'ACTION DES MACROPHAGES PERITONEAUX ET DONC GRACE A CE MECANISME AUGMENTE LA CROISSANCE DES NODULE.

CES MECANISMES REACTIFS PERSISTANTS SONT DUS A LA VARIATION DE LA SECRETION LOCALE D'INTERLEUKIN1, D'INTERLEUKINE 6 ET DU T.N.F (PROCESSUS INFLAMMATOIRE CHRONIQUE).

L'AUGMENTATION DE LA SECRETION DE L'INTERLEUKINE 8 MET EN EVIDENCE UN PROCESSUS RAPIDE DE CROISSANCE DES NODULES ECTOPIQUES,CECI REPRESENTANT UN DES FACTEURS PRINCIPAUX DE L'AGGRAVATION ET DE LA DISSEMINATION DE LA MALADIE.

L'ORGANISME VA DONC METTRE EN FONCTION UNE REPONSE IMMUNITAIRE PAR LA SECRETION DE L'INTERLEUKINE 10 PUISSANT MEDIATEUR DE REGULATION INFLAMMATOIRE.

IL PERSISTE AINSI UN DESEQUILIBRE DE FONCTIONNALITE ENTRE LES CELLULES TH1 ET TH2 PAR LE BIAIS DU JEU DE LA SECRETION ENTRE INTERFERON GAMMA ET INTERLEUKINE 4.

LA REGULATION DES MECANISMES DE SECRETION DES CYTOKINES EST UN DES EFFTES THERAPEUTIQUE LES PLUS IMPORTANTS DU DANAZOL(EFFET SUPPRESSIF).

MALHEUREUSEMENT IL A ETE DEMONTRE QU'UN DES MECANISMES EXTERNE DE DECLANCHEMENT DU PROCESSUS D'ENDOMETRIOSE EST AUSSI L'INTOXICATION DE L'ORGANSIME PAR LA DIOXINE ET L'ENSEMBLE DES DERIVES ORGANOCHLORES. LA POLLUTION EST DONC UN DES ELEMENTS DECLENCHANTS DU PROCESSUS INFLAMMATOIRE CHRONIOQUE INTRAPERITONEAL ET SURTOUT DE LA PERSISTANCE DE CE PROCESSUS A LONG TERME, PARTICULIEREMENT SI LA PATIENTE PRESENTE UN CERTAIN POLYMORPHISME DU P 53. CELA EN AUGMENTE UNE CERTAINE PREDISPOSITION.

NOUS SOMMES DONC CONFRONTES A UN MECANISME IMMUNITAIRE QUI S'ENTRETIENT SEUL, EN COMPLETE AUTARCIE. LA VIE MODERNE DE LA FEMME ACTUELLE EN FAIT UNE CONSEQUENCE LOGIQUE DE TOUTE UNE SERIE DE DEREGLEMENTS DES HABITUDES DE VIE QUOTIDIENNE.LE REEQUILIBRE DE CETTE PATHOLOGIE COMPLEXE ET INTRIQUEE N'EST PAS UNIQUEMENT REPRESENTE PAR UN TRAITEMENT HORMONAL SUPPRESSIF QUI ELIMINE LA CONSEQUENCE SYMPTOMATIQUE,MAIS AGGRAVE A COURTTRME L'ORIGINE DE LA MALADIE.

LA PRISE EN COMPTE THERAPEUTIQUE VA DONC ETRE AXEE SUR DIFFERENTES VOIES:

.HORMONALE

.IMMUNITAIRE

.REGULATION NEUROVEGETATIVE

.SYMPTOMATIQUE.DOULEUR

.HYGIENE DE VIE


.III. RESULTATS CLINIQUES. POSSIBILITE DE SUIVI A LONG TERME .


L'ENDOMETRIOSE EST DEVENUE UNE PATOLOGIE RELATIVEMENT FREQUENTE CHEZ LA FEMME JEUNE ET LE TRAITEMENT ALLOPATHIQUE EST GRAVEMENT INVALIDANT.

LA DEMANDE D'UNE AUTRE SOLUTION THERAPEUTIQUE DE LA PART DE CES PATIENTES DEVIENT DE PLUS EN PLUS PRESSANTE,REFUSANT CATEGORIQUEMENT UNE SUPPRESSION HORMONALE ET SES CONSEQUENCES, VU LEUR JEUNE AGE.

EN PREMIER LIEU, CES PATIENTES CONSULTENT A LA RECHERCHE D'UN TRAITEMENT SYMPTOMATIQUE ANTIDOLORIFIQUE QUI LEUR PERMETTRAI DE POUVOIR AFFRONTER PLUS SEREINEMENT LE MOMENT DU CYCLE MENSTRUEL.

LORS DU PROCESSUS D'ENDOMETRIOSE, IL EXISTE UNE DIMINUTION DE LA REGULATION DE LA SECRETION DE L'INTERLEUKINE 1, ASSOCIEE A UN TROUBLE DE L'EXPRESSION DU RECEPTEUR DE TYPE II DE CETTE INTERLEUKINE( IL.1RII).

LE COMPOSE ANTIIL1 DES LABORATOIRES GUNA PERMET UN MEILLEUR CONTROLE DES MECANISMES INFLAMMATOIRES DE CETTE PERIODE DU CYCLE.

IL EST PRESCRIT A RAISON DE 10 GOUTTES TOUTES LES 15 MINUTES, ET PERMET DANS LA MAJORITE DES CAS, UNE NETTE AMELIORATION SYMPTOMATIQUE.

L'ASSOCIATION AVEC:

MAGNESIUM PHOSPHORICUM PENTARKAN.DHU VA PERMETTRE UNE ACTION ANTISPASTIQUE NETTEMENT PLUS EFFICACE ET DONC UN CONTROLE PLUS EFFICACE DE LA DOULEUR.

BIEN ENTENDU, IL EST NECESSAIRE D'ETRE TRES ATTENTIF A NE PAS MASQUER CES SYMPTOMES DOULOUREUX EN CAS D'ENDOMETRIOSE GRAVE OU DE LOCALISATIONS PARTICULIERES QUI PEUVENT PROVOQUER UNE HEMORRAGIE INTRAPERITONEALE OU UNE RUPTURE DES KYSTES.

UNE ETUDE ECHOGRAPHIQUE DETAILLEE EST NECESSAIRE AVANT LA MISE EN PLACE DE N'IMPORTE QUEL TRAITEMENT SYMPTOMATIQUE MEME HOMEOPATHIQUE.

CE TRAITEMENT N'EST ABSOLUEMENT PAS SUFFISANT IL EST NECESSAIRE DE CHERCHER A EQUILIBRER CETTE PATHOLOGIE A LONG TERME ET SURTOUT REGULARISER LA CROISSANCE DE CES NODULES ECTOPIQUES.


.A. REGULATIO IMMUNITAIRE

LE FONCTIONNEMENT GENERAL DU SYSTEME IMMUNITAIRE NECESSITE UN EQUILIBRE ABSOLU, SANS POUR AUTANT OUBLIER LES MECANSIMES AUTOIMMUNS GENERAUX QUI REPRESENTENT UN TERRAIN D'AGGRAVATION A NE PAS SOUS ESTIMER.

NOTRE ATTENTION SERA PARTICULIEREMENT TOURNEE VERS LA POSSIBILITE DE DECOUVERTE D'UNE THYROIDITE AUTOIMMUNE, PREMIERE RAISON D'INFERTILITE CHEZ LA FEMME JEUNE ,ET AUSSI DE MENOPAUSE PRECOCE EN ASSOCIATION A UN MECANISME D'OVARITE AUTOIMMUNE.

EN EFFET IL EST INUTILE DE CHERCHER A REEQUILIBRER UN PROCESSUS LOCAL INTRAPERITONEAL SI L'ENSEMBLE DE LA REACTION ORGANIQUE EST AFFAI BLIE PAR CETTE THYROIDITE.

BIEN ENTENDU, L'ASSOCIATION A UN TROUBLE DE FONCTIONNALITE DU GENE P53 PEUT ETRE AUSSI L'ORIGINE DE LA NON.REPONSE TEHRAPEUTIQUE. EN CES TERMES, IL SERA PRESCRIT A TOUS LES PATIENTS 30 GOUTTES MATIN ET SOIR DE:

EMBRYORERIO D4 1 STADIO.GUNA

DE PART SON ACTION REGULATRICE ET CORRECTRICE DE LA FOONCTIONNALITE DU GENE P53.

LE TRAITEMENT IMMUNITAIRE SERA CENTRE SUR LA REGULATION DE L'INFLAMMATION CHRONIQUE A L'AIDE DES CYTOKINES A DOSAGE HOMEOPATHIQUE COMME :

IL1 4CH A 15CH

IL 8 30CH

IL2 4CH A 15CH

TNF 4CH A 15CH

LES DILUTIONS SONT A CHOISIR SELON CHAQUE PATIENT ET CHAQUE MODALITE CLINIQUE PARTICULIERE.

UNE NOTE PARTICULIERE EST A PRECISER, UNE FOIS QUE L'ORGANISME DE NOTRE PATIENTE A REAGIT IL EST UTILE DE PRESCRIRE CES CYTOKINES EN DYNAMISATIONS 50 MILLESIMALES(LM) SOIT 12LM,18LM,30LM QUI PERMETTENT UNE MEILLEURE REGULATION RECEPTORIALE IMMUNITAIRE A LONG TERME PAR EQUILIBRATION DE LA RECEPTIVITE DES DIFFERENTS RECEPTEURS CELLULAIRES PERIPHERIQUES.LEUR ACTION THERAPEUTIQUE EST NETTEMENT AMELIOREE ET NETTEMENT PLUS PROLONGEE.

CERTAINS MEDICAMENTS HOMEOPATHIQUES COMPOSES SONT AUSSI TRES UTILES:


.APOREG.GUNA

VA REGULARISER L'APOPTOSE NODULAIRE, DONC PERMET LE CONTROLE DE LA CROISSANCE ECTOPIQUE. DANS CE CAS PRESCIS IL REGULE AUSSI LA MATURATION FOLLICULAIRE OVARIENNE ET REND ALORS LE CYCLE PLUS PHYSIOLOGIQUE.

.T4 REG GUNA.

.CITOMIX GUNA.

SONT DES ACTIVATEURS ET DES REGULATEURS DE LA FONCTIONNALITE GENERALE DU SYSTEME IMMUNITAIRE.

LA REGULATION DE CE SYSTEME PERMET DE CONTROLER ET MEME E DIMINUER LA CROISSANCE DES DIFFERENTS NODULES

DANS UN PREMIER TEMPS LES DIFFERENTS CONTROLES ECHOGRAPHIQUES NOTENT LE BLOCAGE DE LA CROISSANC DES NODULES. ET DANS UN DEUXIEME TEMPS, CES NODULES VONT PROGRESSIVEMENT DIMINUER JUSQU'A DANS CERTAINS CAS, ARRIVER A UNE COMPLETE DISPARITION.

BIEN EVIDEMMENT CELA DEPEND DU GARDE DE LA PATHOLOGIE INITIALEMENT, PLUS LE GRADE EST BAS PLUS LES NODULES SONT PETITS ,PLUS IS ONT LA POSSIBILITE DE DISPARAITRE.

LA REGULATION A LONG TERME DU SYSTEME IMMUNITAIRE VA PERMETTRE LE MAINTIEN SOUS SILENCE DE CETTE MALADIE.DE PLUS IL EST UTILE DE METTRE EN PLACE UN SYSTEME THERAPEUTIQUE PREVENTIF AFIN D'EVITER LES TROUBLES IMMUNITAIRES LIES AUX VIROSES SAISONNIERES.

POUR CELA IL SERA PRESCRIT PERIODIQUEMENT, UNE FOIS PAR SEMAINE, 10 GRANULES DE

CITOMIX GUNA,PENDANT UNE PERIODE MINIMUM DE TROIS MOIS CONSECUTIFS.

EN CAS D'EPISODE VIRAL,IL DOIT ETRE AMMINISTRE IMMEDIATEMENT 10 GRANULES DE CITOMIX.GUNA TROIS FOIS PAR JOUR PENDANT TROIS JOURS.

EN CAS D'EPIDEMIE DE GRIPPE, DE MANIERE SPECIFIQUE, LE PATIENT DOIT PRENDRE IVER200CH DOSE OTI OU AMPOULE, QI PERMET UNE LUTTE IMMUNITAIRE SPECIFIQUE CONTRE CE VIRUS. IL EST AUSSI POSSIBLE DE MANIERE PREVENTIVE DE PRENDRE CE MEDICAMENT UNE FOIS TOUS LES 10 JOURS PENDANT LES 3 OU 4 MOIS DE L'EPIDEMIE HIVERNALE.


.B. REGULATION HORMONALE.


LE TRAITEMENT GENERAL DU PATIENT COMPREND L'EQUILIBRE DE LA FONCTIONNALITE HORMONALE NECESSAIRE A LA REGULATION DE LA PRODUCTION CENTRALE ET PERIPHERIQUE DES DIFFERENTES GLANDES HORMONALES.

DANS UN CERTAIN SENS CELA VA PERMETTRE UN CONTROLE DE LA CROISSANCE DES NODULES ET SURTOUT L'OBTENTION D'UNE REGULATION DE LA PERIODE MENSTRUELLE, EN QUALITE ET EN QUANTITE.

ESSENTIELLEMENT IL SERA PRESCRIT:

FSH 4CH

LH 4CH

HYPOPHYSE 4CH

BETAOESTRADIOL 4CH

PROGESTERONE 4CH

AFIN DE POPUVOIR EQUILIBRER LES DFFERENTS STRESS HORMONAUX DURANT LES DIFFERENTES PERIODES DU CYCLE.

LA PROGRESSIVE REGULATION DES VARIATIONS HORMONALES PERMET DE RENDRE LE CYCLE MENSTRUEL DE LA PATIENTE PLUS REGULIER, ET NETTEMENT MOINS TRAUMATIQUE.

EN CELA, CET APPOINT THERAPEUTIQUE VA POUVOIR EVITER L'AGGRAVATION DE L'ETAT CLINIQUE LOCAL EN EVITANT LA CONGESTION GENERALE, FAVORISANT UN MEILLEUR FLUX HORMONAL ET SURTOUT EVITANT LE FLUX RETROGRADE INTRATUBAIRE AINSI QUE L'INFLAMMAION DU LIQUIDE INTARPERITONEAL, PRINCIPAL FACTEUR DE CONTINUITE ET D'AGGRAVATION DE LA MALADIE.

EN CE SENS IL EST UTILE PRESCRIRE CYCLIQUEMENT:

ACTEA RACEMOSA

LACHESIS

LILIUM TIGRINUM

UN TARITEMENT DE MEDECINE CHINOISE TRADITIONELLE BASE SUR LA TONIFICATION DU QI, LA REGULATION DE LA CIRCULATION SANGUINE PAR ELIMINATION DE LA STASE ET PURGE MET EN EVIDENCE 90% D'EFFETS POSITIFS SUR LES PATIENTES DE L'ETUDE( REGULATION DE LA SECRETION DE IL2, ACTIVATION DES NK,RAPPORT TH\TS)

UN MEDICAMENT UTILE EN CAS DE SUPPLEMENTATION HORMONALE POST MENOPAUSE COMME ESTRONORM PEGASO OU MENOFLAVON NAMED, APPORTE UNE AIDE UTILE A LA REGULATION A LONG TERME DE L'EQUILIBRE HORMONAL . CE MEDICAMENT EST TRES UTILE POUR COMBATTRE LES EFFETS SECONDAIRES SIMIL.MENOPAUSE DU TRAITEMENT HORMONAL SUBSTITUTIF SI CELUI CI NE PEUT ETRE ABANDONNE PENDANT UNE CERTAINE PERIODE DE TEMPS.

EN FAIT CELA REPRESENTE UN ELEMENT PRIMORDIAL DE LA REGULATION DU KALEIDOSCOPE REPRESENTE PAR L'ENDOMETRIOSE ET SES DIFFERENTES CONSEQUENCES.


.C. REGULATION NEUROVEGETATIVE.


DANS LE CONTEXTE DE LA PRISE EN CHARGE THERAPEUTIQUE DU SYSTEME P.N.E.I, LA REGULATION DU SYSTEME NEUROVEGETATIF DEVIENT LA BASE DE MAINTIEN DE TOUTE L'ARCHITECTURE THERAPETIQUE. LE MEDICAMENT DE BASE EST REPRESENTE PAR:

MELATONINE 4CH

QUI PRMET UNE REGULATION INTERNE PHYSIOLOGIQUE DU PROPRE BIORYTHME DU PATIENT.

LES DILUTIONS SERONT PRESCRITES DE FACON PROGRESSIVEMENT CROISSANTE DE 4CH A 15CH ET 30CH, ENSUITE IL EST PLUS UTILE UTILISER LES DILUTIONS 12LM, 18LM ET 30LM COMME MAINTIEN DE LA REGULATION BASALE DU BIORYTHME.

BIEN ENTENDU, LA PRISE EN COMPTE THERAPEUTIQUE DU PHENOMENE DOULEUR, ET SURTOUT DANS CE CAS DE FIGURE D LA PEUR, DE L'APPREHENSION DE CETTE PATIENTE FACE AUX RENDEZ VOUS MENSUELS AVEC LA SOUFFRANCE. PHENOMENE TRES RESSENTI PARTICULIEREMENT CHEZ LES FEMMES JEUNES AYANT UN TRAVAIL DE RESPONSABILITE OU IL EST DIFFICILE S'ABSENTER FREQUEMMENT .

A CE POINT DE VUE IL EST UTILE LA PRESCRIPTION DE:

GELSEMIUM

IGANTIA

HELLEBORUS

COFFEA CRUDA

GLONOINUM

UN MEDICAMENT TRES UTILE COMME SYMPTOMATIQUE DE REGULATION DE LA FONCTIONNALITE DU SYSTEME NEUROVEGETATIF EST REPRESENTE PAR:

ANTIAGESTRESS GUNA

2 GRANULES AU BESOIN, MEME TOUTES LES 15 MINUTES.

LE MAINTIEN DE L'EQUILIBRE DU SYSTEME NEUROVEGETATIF PERMET UNE REGULATION A LONG TERME DE LA PATHOLOGIE EN COURS.


.D. HYGIENE DE VIE.


LE TRAITEMENT HOMEOPATHIQUE DE PREVENTION A LONG TERME PEUT ETRE CONSIDERE COMME UNE HYGIENE DE VIE QUOTIDIENNE AFIN DE MAINTENIR LE PARFAIT FONCTIONNEMENT GENERAL DE L'ORGANISME EN METTANT SOUS SILENCE LES DIFFERENTES PREDISPOSITIONS NEGATIVES RISQUANT DE FAIRE RECHUTER LA MALADIE EQUILIBREE.

UN ELEMENT IMPORTANT EST LA LUTTE CONTRE LA POLLUTION QUI SEMBLERAIT ETRE AUSSI UN FACTEUR PREDISPOSANT DU DECLANCHEMENT DE LA MALADIE.

IL EST UTILE DE RPESCRIRE SYSTEMATIQUEMENT:

ANTIAGESMOG GUNA

2 GRANULES MATIN ET SOIR PNDANT UN MOIS OU DEUX ET ENSUITE 2 GRANULES PAR JOUR PENDANT UNE LONGUE PERIODE.

DANS LE CADRE DuNE REGULATION GENERALE DE LA QUALITE DE LA VIE,IL PARAIT EVIDENT QUE LES PATIENTES DOIVENT LIMITER AU MAXIMUM L'UTILISATION DE LA CIGARETTE (RISQU ELEVE DE THYROIDITE AUTOIMMUNE ET DE SES CONSEQUENCES SUR L'AXE HORMONAL) ET DE LA CONTRACEPTION HORMONALE (DESEQUILIBRE DU BIORYTHME GENERAL,HEMORRAGIE DE PRIVATION).

LES PATIENTES AYANT, EN FAMILLE, DES ANTECEDENTS PATHOLOGIQUES D'ENDOMETRIOSE DOIVENT A TITRE DE PREVENTION REGULARISER LE PLUS POSSIBLE DE MANIERE PHYSIOLOGIQUE LEUR VIE QUOTIDENNE, EVITER LES EFFORTS PHYSIQUES PARTICULIEREMENT ABDOMINAUX(GYMNASTIQUE, FITNESS, ETC...) DURANT LES PHASES DU CYCLE HORMONAL ET EVITER LES RAPPORTS SEXUELS DURANT LES MENSTRUATIONS(POSSIBILITE DE CREEATION D'ANTICORPS ANTISPERMATOZOIDES).

D'AUTRE PART, IL SEMBLERAIT QUE LES DERNIERES PUBLICATIONS SUR L'AUTOIMMUNITE METTENT EN EVIDENCE L'IMPORTANCE DU MECANISME DE COLIQUE LYMPHOCYTAIRE,M SOIT D'IRRITATION DES PLAQUES DE PEYER DE TOUT LE COLON, COMME MECANISME INITIAL IMPORTANT DE TOUTES LES MALADIES AUTOIMMUNES.

EN CE SENS LE REGIME DIETETIQUE DEVIENT LUI AUSSI IMPORTANT,EN CHERCHANT D'EVITER LE PLUS POSSIBLE LES ALIMENTS ARTIICIELS,LES ALIMENTS A BASE DE LAIT DE VACHE ET DE VIANDE DE PORC.

UNE ETUDE APPROFONDIE DES DIFFERENTES INTOLERANCES ALIMENTAIRES PEUT ETRE UTILE POUR RENDRE NETTEMENT PLUS EFFICACE ET COMPLETE L'ATTITUDE HYGIENO DIETETIQUE NECESSAIRE A UNE CORRECTE PREVENTION DE L'EXPLOSION DE CETTE MALADIE.LA PRISE EN COMPTE THERAPEUTIQUE A L'AIDE D'UN TRAITEMENT HOMEOAPTHIQUE DIATHETICO.CONSTITUTIONNEL SEMBLE L'IDEAL AFIN DE REALISER UNE PREVENTION ACTIVE ET RAISONNEE.LE TRAITEMENT SERA MIS EN PLACE DE FACON PERSONNIFIE AFIN DE POUVOIR EVITER LE PLUS POSSIBLE L'APPARITION DE CETTE PATHOLOGIE INVALIDANTE DURANT LA PERIODE DE VIE FECONDE DE NOTRE PATIENTE.


.IV. CONCLUSION .


LA REGULATION DE L'ENSEMBLE DES PHENOMENES QUI, A CE JOUR, ONT ETE MIS EN EVIDENCE COME POSSIBLE ORIGINE DE L'ENDOMETRIOSE PEUT ETRE REALISE A LONG TERME PAR LA MISE EN PLACE D'UN TRAITEMENT HOMEOPATIQUE ESSENTIELLEMENT BASE SUR L'EQUILIBRATION ET LA REGULATION DU P.N.E.I QUI DONNE COMME RESULTAT THERAPEUTIQUE UN EFFET THERAPEUTIQUE SUPERIEUR A 70% DES PATIENTES TRAITEES.STATISTIQUE PERSONNELLE.

CE TRAITEMENT VA METTRE EN OEUVRE ET VA PERMETTRE LA COLLABORATION ETROITE ENTRE L'IMMUNOBIOTHERAPIE,BRANCHE MODERNE DE L'HOMEOPATHIE ET L'HOMEOPATHIE CLASSIQUE QUI REALISERA LE TRAITEMENT DE FOND, DE TERRAIN.

CETTE ASSOCIATION EST NECESSAIRE AFIN DE POUVOIR REALISER NOTRE OBJECTIF , LA MISE SOUS SILENCE DE CETTE MALADIE, ET SI POSSIBLE LA DIMINUTION DES PROBABILITES DE RECIDIVE, VOIR MEME DE DECLANCHEMENT DE CELLE CI CHEZ LES SUJETS PREDISPOSES.

DANS CE CADRE COMPLEXE, IL EST A REMARQUER QUE PROBABLEMENT LE STRESS CHRONIQUE SOMATISE COMME COLITE ,IRRITATION CHRONIQUE ET REPETITIVE DE LA CAVITE ABDOMINALE VA PREPARER LE IT INFLAMMATOIRE RECIDIVANT PERMETTANT AUX CELLULES PERITONEALES DE SECRETER DIVERSES INTERLEUKINES( IL1,IL2,TNF,IL8++) RESPONSABLES A PLUS OU MOOINS COURT TERME DE L'APPARITION ET DE L'ENTRETIEN DES LESIONS ECTOPIQUES ENDOMETRIALES.

IL EST DONC PRIMORDIAL DE REALISER UN EQUILIBRE GENERAL AFIN D'AUGMENTER LA PUISSANCE DE L'ENSEMBLE DES DEFENSES DE NOTRE PATIENT.

LA LUTTE DOIT ETRE QUOTIDIENNE AFIN D'OBTENIR UN CERTAIN RESULTAT THERAPEUTIQUE QUI PERSISTE A LONG TERME .

Copyright 1997-2000 HOMEOPATHY on Line