TORNA ALL'INDICE ARGOMENTI
rr

MATIERE MEDICALE D'IMMUNOBIOTHERAPIE

LETTRE K
MAI 2001
....................................................................................................

. KALIUM ARSENICOSUM

1. ORIGINE , PRINCIPE ACTIF
ARSENITE DE POTASSIUM
LIQUEUR DE FLOWER

2. ETIOPATHOGENESIE

APPAREIL CIRCULATOIRE
PEAU
MUQUEUSE
TERRAIN CANCEREUX

3. LOCALISATION SPATIOTEMPORELLE

GROUPE DU KALIUM

4. CLINIQUE

PEAU
DERMATOSES SQUAMEUSES CHRONIQUES
PEAQU SECHE
ULCERATIONS CUTANEES DESPLIS DE FLEXION

APPAREIL VASCULAIRE
PALPITATION , DYSPNEE

ASTHME, CANCER ET POLYPES VARIES

5. MODALITES

AGGRAVATION PAR LA CHALEUR, LE DESHABILLAGE ET LA NUIT

6. INDICATIONS THERAPEUTIQUES


DERMATITE CHRONIQUE
ECZEMA SEC
LICHEN
PSORIASIS
TABLEAU D'AFFECTIONS CANCEREUSES

7, ASSOCIATION AVEC LES MEDIATEURS CELLULAIRES

INTERLEUKIN 4 4CH
MELATONINE 4CH
FGF 15CH
TGF BETA1 4CH
EGF 4CH

8 , EVOLUTION CYCLIQUE REACTIVE

ELEMENT DE VICARIANCE CUTANE DU GROUPE KALIUM(POTASSIUM)

..........................................................................................................................................

.KALIUM BICHROMICUM .

1 ORIGINE , PRINCIPE ACTIF

BICHROMATE DE POTASSIUM

2. ETIOPATHOGENESIE

REMEDE CORROSIF
INFLAMMATION, EXSUDATION DES MUQUEUSES, ULCERATION

3. LOCALISATION SPATIOTEMPORELLE

GROUPE DU KALIUM

4. CLINIQUE

SECRETION MUCOPURULENTE
RHINOSINUSITE AVEC BOUCHON MUQUEUX
DERMATOSE CROUTEUSE, ULCERE ROND , FOND JAUNATRE ATONE

ALTERNANCE DE RHUMATISME ET TROUBLES DIGESTIFS
ULCERE GASTRIQUE
RECTO COLITE ULCERO HEMORRAGIQUE
GASTRITE BRULANTE APRES AVOIR MANGE

DOULEUR PONCTUELLE ERRATIQUE, COUVERTE PAR LA PULPE DU DOIGT
SUR TOUTES LES SURFACES OSSEUSES ET EN PLEIN MUSCLE
DOULEUR DU LUETIQUE

5. MODALITES

AGGRAVATION PERIODIQUE, L'HIVER,VERS DEUX HEURES DU MATIN ET AVEC LA BIERE

AMELIORATION EN MARCHANT ET AVEC LA CHALEUR

6. INDICATIONS THERAPEUTIQUES

ANGINE ULCEREUSE OU MEMBRANEUSE
CORIZZA
RHUMATISME ERRATIQUE
SCIATIQUE
ULCERE GASTRO DUODENAL
MIGRAINE OPHTALMIQUE ET SINUSITE

7 . ASSOCIATION AVEC LES MEDIATEURS CELLULAIRES

EGF 4CH
FGF 4CH
INTERLEUKIN 4 4CH
INTERLEUKIN 8 4CH

8 . EVOLUTION CYCLIQUE REACTIVE

VICARIANCE SUR ARGENTUM NITRICUM OU NITRICUM ACIDUM
ESSAI DE DEBLOCAGE DE LA CHRONICITE ET DE LA SCLEROSE REACTIVE

..........................................................................................................................................

. KALIUM BROMATUM .

1. ORIGINE, PRINCIPE ACTIF

BROMURE DE POTASSIUM

2. ETIOPATHOGENESIE

INHIBITION GENERALE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL
AGITATION
LESIONS CUTANEES VARIEES

3. LOCALISATION SPATIO TEMPORELLE

GROUPE DU KALIUM
AGENT DE VICARIANCE SUR LA SYSCOSE

4. CLINIQUE

SYNDROME DEPRESSIF
DEFICIT INTELLECTUEL ET SENSORIEL AVEC INCESANT MOUVEMENT DES MAINS
ASTHENIE, DEPRESSION
DEFAILLANCE DE LA MEMOIRE
TERREURE NOCTURNE DES ENFANTS
SPASME DE TOUT ET TOUCHE TOUT SANS RAISON

ACNE REMANIE
ROSACEE, PUSTULEUX
FACE ET DOS

5. MODALITES

AGGRAVATION :
EFFORT INTELLECTUEL, EMOTIONS, CONTRARIETES
A LA NOUVELLE LUNE

AMELIORATION
MOUVEMENT DES MAINS
DISTRACTIONS INFANTILES

6. INDICATIONS THERAPEUTIQUES

ACNE
DEPRESSION
ENURESIE
IMPUISSANCE ET ANAPHRODISIE
SUJET MELANCOLIQUE
TERREUR NOCTURNE DES ENFANTS

7. ASSOCIATIONS AVEC LES MEDIATEURS CELLUALRES

MELATONINE 4CH
EGF 4CH
BDNF 15CH
INTERLEUKIN 6 4CH

8 EVOLUTION CLINIQUE REACTIVE

ELEMENT CENTRAL DE VICARIANCE ANTI SYCOTIQUE DU GROUPE KALIUM
PERMET A LA FOIS UN VICARIANCE INTERNE SUR KALIUM MURIATICUM ET UNE VICARIANCE EXTERNE SUR IGNATIA ET NATRUM MURIATICUM
CE PHENOMENE EST DUE A LA PRESENCE DU GROUPE BROMURE DANS LA FORMULATION .

..........................................................................................................................................

. KALIUM CARBONICUM .

1. ORIGINE , PRINCIPE ACTIF

CARBONATE DE POTASSIUM

2. ETIOPATHOGENESIE

FATIGUE , FRILOSITE ET VIEILLISEMENT
DEPRESSION PHYSIQUE ET MENTALE
ACTION SUR LES MUQUEUSES DIGESTIVES ET PULMONAIRES
OEDEME ET ARTHROSE

3. LOCALISATION SPATIOTEMPORELLE

GROUPE DU KALIUM
VIACRIANCE SUR CAUSTICUM

4. CLINIQUE

ASTHENIE AVEC HYPERSENSIBILITE, PEUR DES MALADIES
CONTROLE MENTAL EXCESSIF
PREOCCUPATION MANIAQUE DE DETAILS FUTILES

DEFAILLANCES ORGANIQUES MULTIPLES
FATIGUABILITE MUSCULAIRE ET CARDIAQUE
INSUFFISANCE SURRENALIENNE
CRISE ARDIAQUE A 2H DU MATIN
ASTHME , DYSPHAGIE
HERNIE HIATALE
TOUT LES LAIMENTS SE TRANSFORMENT EN GAZ+++

MALADIE RHUMATISMALE. ARTHROSE

MEDICAMENT DU DEBUT DU VIEILLISSEMENT ET DE LA DEFAILLANCE ORGANIQUE, SUJET FATIGUABLE ET FRILEUX

.5 MODALITES

AGGRAVATION :
VERS 2 A 3 HEURES DU MATIN
FROID HUMIDE
A LA MOINDRE FATIGUE,COIT+++
AMELIORATION:
CHALEUR
ASSIS PENCHE LES COUDES SUR LES GENOUX

6. INDICATIONS THERAPEUTIQUES

ASTHME
DYSPEPSIE
FLATULENCE
GOUTTE
IRRITABILITE
INSOMNIE
LOMBALGIE
PERSONNE INFLEXIBLE
DEBUT DE LA VIEILLESSE

7. ASSOCIATION AVEC LES MEDIATEURS CELLULAIRES

MELATONINE 15CH
NT4 15CH
BDNF 15CH
INTERLEUKIN 2 4CH
INTERLEUKIN 11 4CH

8. EVOLUTION CYCLIQUE REACTIVE

EVITE LA VICARIANCE SUR LA SCLEROSE DE CAUSTICUM PAR MANQUE PROGRESSIF DE REAACTIVITE CELLULAIRE

..........................................................................................................................................

.KALIUM IODATUM

1.ORIGINE PRINCIPE ACTIF

IODURE DE POTASSIUM

2. ETIOPATHOGENESIE

TISSUS FIBREUX
TISSUS CONNECTIF
PERIOSTE
TISSUS GLANDULAIRE
INFLAMMATION DES MUQUEUSES , NEZ ET LARYNX

3, LOCALISATION SPATIOTEMPORELLE

GROUPE DU POTASSIUM
VACARIANCE REACTIVE DE PART LE GROUPEEMNT IODUM

4. CLINIQUE

DOULEUR
RHUMATISME AGGRAVES LA NUIT
RHUAMTISME DU GENOU++
DOULEUR DES OS DE LA FACE
RHINITES ET PNEUMOPATHIES
POLLINOSE, SINUSITE

5.MODALITES

AGGRAVATION :
CHALEUR , NUIT
AMELIORATION:
AIR FRAIS ET MOUVEMENT

6. INDICATIONS THERAPEUTIQUES

ACOUPHENES
CORIZZA
CONSEQUENCE DE SYPHILIS
DOULEUR OSSEUSE
GOITRE
HYDARTHROSE DU GENOU
SINUSITE
RHUMATISME

7. ASSOCIATION AVEC LES MEDIATEURS CELLULAIRES

INTERLEUKIN 2 4CH
TNF 4CH
MELATONINE 15CH
NT4 15CH
INTERLEUKIN 6 4CH

8. EVOLUTION CLINIQUE REACTIVE

VICARIANCE SUR MERCURIUS A TRAVERS PHYTOLACCA

AGENT DE VICARIANCE EVOLUTIVE DU GROUPE POTASSIUM DE PART LA REACTIVITE DU GROUPEMENT IODIUM.
PERMET UNE DESYCOTISATION EVOLUTIVE EN EVITANT LE BLOCAGE EN SCLEROSE, IMPORTANT POUR REACTIVER LA COMMUNICATION INTERCELLULAIRE .

..........................................................................................................................................

. KALIUM MURIATICUM .

1 ORIGINE , PRINCIPE ACTIF

CHLORURE DE POTASSIUM

2. ETIOPATHOGENESIE

MEDICAMENT DU SECOND STADE D'INFLAMMATION DES SEREUSE ET DES MUQUEUSES
SECRETIONS ADHERENTES

3. LOCALISATION SPATIOTEMPORELLE

GROUPE DU POTASSIUM
INTERMEDIAIRE VERS PULSATILLA

4. CLINIQUE

SECRETION DES MUQUEUSES EPAISSES, BLANC GRISATRE
CRYPTES AMYGDALIENNES AVEC CASEUM
CATARRHE TUBAIRE
SECRETION ADHERENTE DE TOUTES LES MUQUEUSES:NEZ,YEUX,BOUCHE,ESTOMAC,VESSIE , UTERUS
PLEURITE,PERICARDITE,TENOSINOVITE
LANGUE BLANCHE
ECZEMA DESGUAMANT
OEDEMES POST INFLAMMATOIRES ET CHRONIQUES
CELLULITE DOULOUREUSES

5. MODALITES

AGGRAVATION:
MOUVEMENT
AVEC PATISSERIE ET ALIMENT GRAS

6. INDICATIONS THERAPEUTIQUES
ADENOPATHIES
CATARRHE SUB AIGU
CELLULITE DOULOUREUSE
DOULEUR RHUMATISMALE AVEC OEDEME PERIARTICULAIRE
ERUPTION AVEC DESGUAMATION FINE
NODOSITE MAMMAIRE MOLLE
OTITE MOYENNE
SURDITE
TENOSYNOVITE

7.ASSOCIATION AVEC LES MEDIATEURS CELLULAIRES

TNF 4CH
INTERLEUKIN 10 4CH
INTERLEUKIN 11 4CH
FGF 4CH

8. EVOLUTION CLINIQUE REACTIVE

PROCHE DE KALIUM SULFURICUM, VICARIANCE SUR PULSATILLA
SON GROUPEMENT MURIATICUM LE RAPPROCHE DE LA SYCOTISATION DU GROUPE POTASSIUM, DONC DE LA DIMINUTION DE COMPREHENSION INTERCELLULAIRE AU SIEN MEME DE CE GROUPE.
ELEMENT DE BLOC REACTIF ,EVOLUTION VERS KALIUM SULFURICUM POUR CREER UNE VICARIANCE PLUS VIOLENTE ET RESOLUTIVE .

..........................................................................................................................................

. KALIUM NITRICUM .

1 ORIGINE , PRINCIPE ACTIF

NITRATE DE POTASSIUM, SALPETRE
2.ETIOPATHOGENESIE

ACTION LIMITEE
CARDIAQUE,ASTHMATIQUE ET DIARRHEIQUE

3. LOCALISATION SPATIOTEMPORELLE

GROUPE DU POTASSIUM

4. CLINIQUE

SUJET AVEC INSUFFISANCE CARDIAQUE, FAIBLESSE GENERALE

5. MODALITES

AGGRAVATION PAR LE FROID HUMIDE ET LA VIANDE DE VEAU

6. INDICATIONS THERAPEUTIQUES

INSUFFISANCE CARDIAQUE,SYNCOPES
ASTHME AVEC BRULURE THORACIQUE
DIARHEE PAR INTOLERANCE A LA VIANDE DE VEAU

7. ASSOCAITION AVEC LES MEDIATEURS CELLULAIRES

RAS

8. EVOLUTION CLINIQUE REACTIVE

VICARIANCE SUR LYCOPODIUM
LA PRESENCE DU RADICAL NITRICUM MET EN EVIDENCE UNE NOTION DE FORTE VICARIANCE NEGATIVE.
A UTILISER EN CAS D'AGGRAVATION D'UN PATIENT TYPE KALIUM EN PRESENCE DE TROUBLES IMMUNITAIRES, CARDIAQUES ,AFFAIBLISSEMENT DU TERRAIN GENERAL.

..........................................................................................................................................

. KALIUM PHOSPHORICUM

1. ORIGINE , PRINCIPE ACTIF

PHOSPHATE MONOPOTASSIQUE
SEPTIEME SEL DE SCHULSSER

2. ETIOPATHOGENESIE

DEPRESSION INTELLECTUELLE
FATIGUE DU SYSTEME NERVEUX
INFLAMMATION DES MUQUEUSES(CARACTERISTIQUE GENERALE DU GROUPEMENT POTASSIUM,BARRIERE MUQUEUSE....)

3. LOCALISATION SPATIOTEMPORELLE

GROUPE POTASSIUM
VICARAINCE SUR PHOSPHORICUM ACIDUM

4. CLINIQUE

DEPRESSION NERVEUSE DES ETUDIANTS ,DES PROFESSEURS ET DES INTELLECTUELS EN GENERAL
FATIGUE CEREBRALE, DIFFICULTE A EXERCER SA PROFESSIONTROUBLE DE LA MEMOIRE
CEPHALEE CHRONIQUE QUI EMPECHE LE TRAVAIL
AGITATION IRRITABILITE
TERREURE NOCTURNE
AMENORHEE, DEFICIT SEXUEL

5. MODALITES

AGGRAVATION :
SURMENAGE SCOLAIRE OU INTELLECTUEL
RAPPORT SEXUEL
AMELIORATION:
EN MANGEANT
MOUVEMENT LENT, EXCITATION

6. INDICATIONS THERAPEUTIQUES

ANEMIE
TROUBLE ET FAIBLESSE DE LA MEMOIRE
DEPRESSION AVEC IRRITABILITE
ENURESIE
FATIGUE CEREBRALE
INSOMNIE
VERTIGE

7. ASSOCIATION AVEC LES MEDIATEURS CELLULAIRES

MELATONINE 4CH
NT4 4CH
BDNF 15CH

8. EVOLUTION CLINIQUE REACTIVE

VICARIANCE SUR PHOSPHORICUM ACIDUM
LE RADICAL PHOSPHORIQUE PERMET UNE EVOLUTION RAPIDE VERS UN DRAINAGE HEPATIQUE RESOLUTIF
IL REPRESENTE L'ELEMENT TONIQUE REACTIF DU GROUPEMENT POTASSIUM .

..........................................................................................................................................

.KALIUM SULFURICUM .

1.ORIGINE , PRINCIPE ACTIF

SULFATE DE POTASSIUM
SETTIEME SEL DE SCHULSSER

2. ETIOPATHOGENESIE

REMEDE FONCTIONNEL DE L'EPIDERME ET DU TROISIEME STADE DE L'INFLAMMATION DES MUQUEUSES
PRODUCTION DE SECRETION JAUNES , EPAISSES, NON IRRITANTES
DESGUAMATION GRASSE DE LA PEAU

3 . LOCALISATION SPATIOTEMPORELLE

GROUPE DU POTASSIUM

4. CLINIQUE .

IL REPRESENTE L'EQUIVALENT MINERAL DE PULSATILLA

SECRETION PEU IRRITANTE
NEZ,BRONCHES,SINUS,PHARYNX,OEIL

DOULEUR ERRATIQUE AU DECOURS DES MALADIES INFECTIVES

ABONDANTE DESGUAMATION

5.MODALITES

AGGRAVATION LE SOIR ,ET A LA CHALEUR
AMELIORATION A L'AIR FRAIS

6. INDICATIONS THERAPEUTIQUES

ASTHME
BRONCHITE CHRONIQUE
CATARHE DES MUQUEUSES EN FIN D'INFLAMMATION
CYSTITE
ECZEMA
LEUCORRHEE
OTORRHEE
PAORIASIS

7. ASSOCIATION AVEC LES MEDAITEURS CELLULAIRES

TNF 4CH
INTERLEUKIN 8 4CH
INTERLEUKIN 12 4CH
INTERLEUKIN 4 15CH

8 . EVOLUTION CYCLIQUE REACTIVE

ELEMENT DE VICARIANCE PAR EXCELLENCE DUE A LA PRESENCE DU RADICAL SULFUR.
ELIMINATION DU BLOC REACTIF A TRAVERS LES MUQUEUSES , FORTE SENSIBILISATION CUTANEE ET DIGESTIVE CAR EVOLUTION VERS SON SIMILIMUM PULSATILLA ........

..........................................................................................................................................

. KALMIA LATIFOLIA .

1.ORIGINE .PRINCIPE ACTIF

LAURIER DES MONTAGNES, AMERIQUE DU NORD
UTILISATION DE LA FEUILLE
FLAVONOIDES,COMPOSES CYTOTOXIQUES GRAYANOTOXINE ET PHLORETINE

2. ETIOPATHOGENESIE

DOULEUR AIGUE AVE PARESTHESIE
NEVRALGIE RHUMATISMALES ERRATIQUES
DIMINUTION DE FORCE DES BATTEMENTS CARDIAQUES

3. LOCALISATION SPATIOTEMPORELLE

GROUPE DE L'ALUMINIUM
VICARIANCE DE LYCOPODIUM SUR STONTIUM

4. CLINIQUE

DOULEUR
LANCINATE,ERRATIQUE ,FULGURANTE
ACCOMPAGNEE OU SIUVI DE PARESTHESIE
ALLANT DU HAUT VERS LE BAS
DOULEUR LE LONG DES NERFS
SENSIBILITE DOULOUREUSE DE L'ORBITE
COEUR LENT
ARYTMIE,DOULEUR PRECORDIALE QUI COUPENT LE SOUFFLE

5. MODALITES

AGGRAVATION EN SE PENCHANT EN AVANT, LA PREMIERE PARTIE DE LA NUIT
AMELIORATION EN MANGEANT
ALTERANCE RHUMATISME ET COEUR++

6. INDICATIONS THERAPEUTIQUES

NEVRALGIE FULGURANTE
NEVRALGIE DU ZONA
RHUMATISME ERRATIQUES
ANGOR
NEVRALGIE DES MYELITES, RADICULITES
NEVRITE EN GENERAL

7.ASSOCIATION AVEC LES MEDIATEURS CELLULAIRES

NGF 4CH
CNTF 4CH
BDNF 4CH
BETAENDORPHINE 4CH
INTERLEUKIN 6 4CH
INTERLEUKIN 12 4CH
INTERLEUKIN 8 4CH

8. EVOLUTION CYCLIQUE REACTIVE

EVOLUTION DE LYCOPODIUM FACE A UN TROUBLE AUTOIMMUN, PARTICULIEREMENT LA POLYARTHRITE RHUMATOIDE.
EVOLUTION DE VICARIANCE SUR LE GROUPEMENT STRONTIUM LIE A LA REACTIVITE INITIALE DES TROUBLES D'INTERPRETATION DU DNA .

..........................................................................................................................................

.KREOSOTUM .

1.ORIGINE , PRINCIPE ACTIF

CREOSOTE OFFICINALE
PRODUIT EXTRAIT DU GONDRON DE BOIS DE HETRE PAR DISTILLATION
CONSTITUE DE PHENOLS ET DE GAIACOL

2. ETIOPATHOGENESIE

BRULURE, ULCERES ET HEMORRAGIE
IRRITATION DES MUQUEUSES ET TENDANCE A L'ULCERATION

3. LOCALISATION SPATIOTEMPORELLE

GROUPEMENT DES ACIDES

4.CLINIQUE .

ACTION LOCALE
EXCORIATION ET ULCERATION DES MUQUEUSES

APPAREIL GENITO URINAIRE
LEUCORRHEE GIALASTRE , ABONDANTE,IRRITANTE,FETIDE ,SANGUINOLENTE
IDEM AVE REGLES EN AVANCE
HEMORRAGIE INTERMENSTRUELLE OU POST MENOPAUSE
BESOIN IMPERIEUX D'URINER
ENURESIE DE LA PREMIERE PARTIE DE LA NUIT

APPAREIL RESPIRATOIRE
RHINITE ET BRONCHITE CHRONIQUE

DENTS NOIRES,CARIES PRECOCES
SALIVE IRRITANTE, GINGIVO STOMATITE

GASTRITE SEVERE

5.MODALITES

AGGRAVATION PAR LA DENTITION, A LA MENOPAUSE, GRAND FROID
AMELIORATION : CHALEUR, EXERCICE

6. INDICATIONS THERAPEUTIQUES

BRONCHITE CHRONIQUE
CARIE DENTAIRE
ENURESIE
GASTRITE
GENGIVIT4E
LEUCORRHEE
METRITE
DOULEUR PARONDONTALE
PRURIT VULVAIRE

.7 ASSOCIATION AVEC LES MEDIATEURS CELLULAIRES

TNF 4CH, 15CH
INTERFERON GAMMA 4CH, 15CH

8.EVOLUTION CYCLIQUE REACTIVE

VICARIANCE DES ACIDES SUR CARBOVEGETABILIS

ELEMENT FINAL DE REACTIVITE FACE AUX DECHETS METABOLIQUES TOXIQUES ET A L'ACIDOSE CELLULAIRE

TORNA ALL'INDICE ARGOMENTI
Copyright 1997-2000 HOMEOPATHY on Line